Les sites à découvrir au Groenland

 

Le Groenland est une terre de contrastes, unique en soi, dévoilant des icebergs gigantesques, une calotte glaciaire de plusieurs kilomètres d’épaisseur et de longs fjords. Cette région isolée se distingue par le plus grand fjord au monde, qui découpe la côte du Groenland sur 350 km. C’est un lieu où s’allient l’exaltation et le calme de la nature.  la période idéale pour découvrir le Groenland est  de juin à Septembre  .

Exploration de l’impressionnant fjord de Scoresbysund
Le fjord de Scoresbysund est le plus grand ensemble de fjords glaciaires du monde. Lors d’une excursion, les passagers découvriront des lieux encore jamais explorés depuis 200 ans. À l’occasion d’une escale dans l’ancien comptoir commerçant de Syd Kap les voyageurs admireront les anciens fours à graisse et les ruines d’anciennes habitations Thule. Les cabanes de chasseurs de Hecla Havn sont parfaites pour observer les oiseaux et les petits mammifères tels que les lièvres arctiques, les lemmings et les lagopèdes.

Tomber amoureux de l’île Jan Mayen
L’île norvégienne de Jan Mayen est l’une des plus isolées du monde. C’est là que se trouve le volcan actif le plus septentrional de la planète, Beerenberg, à la jonction des plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne. Au 16ème siècle, les baleiniers hollandais partaient de Jan Mayen, mais aujourd’hui seule la station météorologique norvégienne abrite encore quelques courageux aventuriers toute l’année.

Découvrir Nuuk, la plus vieille ville de Groenland
Située à l’embouchure de l’un des plus grands et des plus spectaculaires ensembles de fjords du monde, Nuuk est la plus vieille ville du Groenland. En tant que capitale, Nuuk arbitre une université, un centre de formation des enseignants, des églises et le Musée national du Groenland où reposent les momies de Qilakitsoq. Des visites de la ville sont proposées aux voyageurs ainsi que des randonnées et des excursions.

Découvrir le Sud de Groenland
Narsaq est située sur les rives splendides du fjord Tunulliarfik. La région sud du Groenland, est le territoire idéal pour multiplier des activités sportives, comme le kayak, la randonnée ou simplement une visite en ville à pied. Qassiarsuk est le site où Eric Le Rouge construisit son domaine de Brattahlíð en 982 av.J-C. Banni de l’Islande, il vint s’installer sur cette terre qu’il baptisa Groenland. Les plus curieux peuvent aller plus loin en participant à l’excursion en bateau ou à la visite à pied.

    Hawaï : 7 expériences pour des souvenirs inoubliables

    Au milieu de l’ Océan pacifique avec ses plages paradisiaques baignées par les alizés, une mer couleur turquoise, des  falaises grandioses, une  végétation luxuriante et la douceur du climat tropical : voici Hawai qui séduit les voyageurs dès le premier regard.

    Point de rencontre entre l’Orient et l’Occident, le cinquantième État américain (l’Aloha State) possède une culture mixte, mêlant allégrement le hula et le disco, les feuilletons télévisés et les anciens mythes cosmogoniques, les hamburgers et la cérémonie du thé japonaise, les temples shintoïstes et les clubs de surf. Hawaï est bien l’un des plus beaux chapelets d’îles de tous les océans.

    Tour en hélicoptère au-dessus du Volcan Kīlauea

    Situé sur l’île d’Hawai’i, le Kīlauea n’est pas seulement le volcan le plus actif au monde, il est aussi le seul sur Terre à déverser sa lave directement dans la mer au moment où nous écrivons ces lignes. La lave rouge et brulante coule dans l’océan, faisant bouillir l’eau et vaporisant un panache de fumée. Regarder la lave se déverser dans l’océan depuis un hélicoptère vous offre une vue aérienne spectaculaire et vous fait vivre une expérience inoubliable.

    Même si un tour d’hélicoptère au-dessus d’un volcan actif ne semble pas des plus romantiques, les jeunes mariés à la recherche de souvenirs inoubliables adoreront l’idée, et voler au coucher du soleil apportera une touche magique à l’expérience. L’agence Blue Hawaiian propose le « Circle of fire and waterfalls », un tour au-dessus du Kilauea, et vous fera survoler des forêts tropicales et des cascades d’eau en chemin. Le tour en hélicoptère dure 50 minutes et les prix commencent à partir de 202 dollars par personne.

    www.bluehawaiian.com

    Se baigner dans les chutes ‘Ōpaeka’a : Kau’a’i

    Sur Kaua‘i se trouve le Mont Wai‘ale‘ale, une zone recouverte par une végétation incroyable, et il n’est pas étonnant de voir des chutes d’eau orner le versant de la montagne. Alors qu’atteindre certaines cascades requiert souvent une randonnée ardue, d’autres sont tout de même plus faciles à découvrir. La plus accessible de l’île est ‘Ōpaeka‘a Falls à Wailua, dans une zone toujours considérée comme sacrée. Préparez un copieux pique-nique et allez y passer quelques heures pour profiter du soleil et d’une baignade dans de vertigineuses cascades.

    Randonnée à Diamond Head (Lē’ahi) et vue panoramique : O’ahu

    Escaladez Diamond Head, l’un des symboles d’Hawai’i. Formé il y a plus de 100 000 ans, le cratère de 230 mètres était utilisé comme un point d’observation militaire stratégique tout au long du XXème siècle. De nos jours, c’est une destination célèbre pour la randonnée avec des vues panoramiques sur Waikīkī et Honolulu. Alors enfilez votre tenue de sport et préparez-vous pour de magnifiques paysages en chemin. Et si vous souffrez du décalage horaire, levez-vous de bonne heure pour admirer le lever du soleil sur la plage de Waikīkī.

    www.dlnr.hawaii.gov

    Escapade pittoresque sur la route de Hāna: Maui

    Effectuer un road trip sur la route de Hāna est un incontournable pour quiconque se rend à Maui. Considéré comme l’un des meilleurs road trip à Hawai‘i, les touristes sont entrainés sur une route panoramique, bordée de falaises, qui passe par des forêts de bambous luxuriantes et des chutes d’eau vertigineuses. Les couples devraient s’arrêter aux nombreux stands de fruits frais postés le long de la route, monter le volume du ukulélé à la radio et se relaxer en admirant des paysages spectaculaires. Ne manquez pas le « Garden of Eden Arboretum and Botanical Garden », un espace de 10 hectares qui apparait dans la scène d’ouverture du film Jurassic Park.

    Explorez la Vallée de Waipi’o à cheval : Île d’ Hawai’i

    La Vallée de Waipi’o est l’un des plus beaux endroits sur l’île d’Hawai‘i, avec ses points de vues magnifiques, ses chutes d’eau vertigineuses et sa plage de sable noir. Pour les adeptes du romantisme, réservez une balade à cheval dans la vallée de Waipi’o, et partez à la découverte de ses paysages. Les écuries de Na’alapaau Ranch de Kahua offre une excursion de deux heures et demi qui mène les visiteurs au cœur de la vallée, avec des prix à partir de 94 dollars par personne.

    http://www.naalapastables.com

    Faites une promenade romantique à Pu’u Pehe ‘Sweetheart Rock’: Lāna‘i

    Les couples qui visitent Lāna‘i doivent absolument se promener à Pu’u Pehe, également appelé par les locaux Sweetheart Rock. La légende de Pu‘u Pehe raconte la mort de Pehe, la femme du guerrier Lāna‘i. Son mari, le cœur brisé et incapable de surmonter son chagrin, l’enterra au sommet de Pu‘u Pehe et sauta ensuite d’une hauteur de 25 mètres dans les vagues. Situé juste à côté du littoral sud, Pu‘u Pehe se trouve entre Manele Bay et Hulupo‘e Bay et à 45 minutes de marche du Four Seasons Resort de Manele Bay.

    Admirer le coucher de soleil au-dessus des cocotiers: Moloka’i

    Il n’y a rien de mieux que de se blottir l’un contre l’autre, tandis que les nuances roses et orange du soleil couchant illuminent le ciel. L’un des meilleurs spots pour admirer le coucher de soleil à Moloka‘i est Kapuaiwa Coconut Grove, l’une des dernières plantations royales de cocotiers à Hawai‘i. Admirer le ciel changer de couleur entre les cocotiers est une expérience inoubliable pour les couples.

    Admirez le lever du jour sur Haleakalā : Maui

    Se levant à plus de 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, le lever du jour depuis Haleakalā est décrit comme l’un des plus beaux au monde, car le soleil se lève au-dessus des nuages et peint le ciel de nuances de rose, de jaune et de orange. Pour avoir la chance de voir le jour se lever entre 3 et 7 du matin, les touristes devront réserver leur place. Pour réserver en ligne, rendez-vous sur recreation.gov.

     

     

      Ethiopie : Les 8 sites incontournable à visiter

      Il était une fois l’Ethiopie

      Lalibela

      L’Éthiopie à la capacité de vous guider jour après jour. C’est vraiment un monde àpart; Il y a plus de deux millénaires que d’anciens trésors dispersés autour de l’Éthiopie, des obélisques géants et des tombes cachées de la légendaire reine de Sheba, aux châteaux et des églises à très belle architecture de Lalibela. Pour ne pas être dépassé par les artistes et artisans éthiopiens, Mère Nature a laissé couler jusqu’ à elle la vallée du Rift et ont laissé des traces les plus mémorables: les gysers des volcans, des lacs aux couleurs du thé anglais et des canyons profonds avec des pics escarpés à

      L’histoire et la légende sont tellement enracinées en Ethiopie qu’il peut être difficile de savoir ou l’une finit et l’autre commence. Peu importe où vous allez dans cette terre où les déserts sont faits d’or et dont les babouins ont des cœurs qui saignent, une pléthore de saints, de rois, d’esprits, de monstres et d’ascétiques errant semble vous accompagner. Mais il y a des endroits en Ethiopie où les brumes du mythe sont si profondes qu’il peut être difficile de ne pas se sentir comme si vous étiez un chevalier galopant vers le palais de la Reine de Sheba.
      Pour la plupart d’entre nous, notre connaissance de l’Éthiopie est assez limitée, mais presque tous ont entendu parler de la fille la plus célèbre d’Ethiopie. Elle aurait été la femme la plus belle et la plus séduisante, mais elle avait des jambes velues et le pied du diable. Sa renommée a duré 3000 ans, mais personne ne se souvient de son nom. Elle est bien sûr la reine de Sheba et, dans l’Éthiopie moderne, elle est vénérée comme l’une des figures fondatrices de la nation ainsi que comme symbole du coin le plus exotique d’Afrique.
      Voici nos conseils pour les meilleurs endroits à découvrir sur l’Ethiopie:

      1. Aksum

      Aksum est construit sur une légende. Cette petite et poussiéreuse ville du nord de l’Ethiopie était-elle vraiment une fois la capitale de la belle reine de Sheba? Y a-t-il vraiment des hordes secrètes de trésor cachées dans les tombes inconnues? Et, peut-être le plus intrigant, cette petite chapelle a-t-elle vraiment la même Arche de l’Alliance que Moïse a transporté sur le mont Sinaï? Ce site du patrimoine mondial de l’Unesco est sans doute l’un des sites anciens les plus importants et les plus spectaculaires d’Afrique subsaharienne, ainsi que l’un des moins compris.

      2. Gondar

      Gondar est souvent appelé le «Royaume d’Afrique» à cause de ses magnifiques châteaux, tourelles peintes. Les châteaux,les églises et les autres sites royaux de Gonder, dont la plupart datent du XVIIe et XVIIIe siècles, sont un site du patrimoine mondial de l’Unesco et de tous les sites historiques de l’Éthiopie En Europe médiévale, des rumeurs ont circulé d’un fantastique royaume chrétien dirigé par un chef nommé Prestor John. On dit que le palais de Prestor John était un cristal avec un toit d’ébène et que chaque jour, 30 000 personnes mangeaient ici sur des tables en or. La légende stipulait que ce royaume était situé dans l’Éthiopie actuelle et que la capitale de Prestor John était aujourd’hui Gonder. Malheureusement, les légendes se sont révélées fausses, mais Gonder, avec sa collection de châteaux et de palais (tout en pierre), était réel et l’est encore aujourd’hui du point de vue éthiopien.

      3. Debre Damo

      L’Éthiopie du Nord est remplie de vieux monastères et d’églises au sommet des collines; La plus connu est Debre Damo. Perché au sommet d’une aiguille de roche, le monastère a été fondé par Abuna Aregawai. En regardant la montagne aujourd’hui, vous vous demandez peut-être comment Aregawai est monté au sommet. Mais Aregawai a été aidé. Dieu savait que c’était un bon endroit pour un monastère et, de ce fait, un serpent géant descendit sa queue hors de la montagne et Aregawai pu ramener le serpent vers le sommet. Ceux qui ont peur des serpents géants seront heureux d’apprendre que les moines aujourd’hui transportent des visiteurs sur la falaise grâce à des cordes en cuir résistant (très résistant!).

      4. Lalibela

      Il y a près d’un millier d’années, un roi empoisonné était pris par des anges au paradis. Ici, il a été montré une ville d’églises rocheuses. Alors Dieu lui-même lui a commandé de revenir sur la Terre et, en recréant ce qu’il avait vu, construisait une Nouvelle Jérusalem. Aujourd’hui, la nouvelle Jérusalem s’appelle Lalibela et la visiter est de plonger dans le christianisme sous sa forme la plus brute et la plus puissante.

      5. Simien Mountains National Park

      Les montagnes de Simien, une table massive de roche jusqu’à 4500 m d’ altitude est rivées de ravines, offrent des randonnées facile mais immensément enrichissante sur le bord de plateau qui s’abaisse jusqu’aux plaines. Ces montagnes abritent également des monts de Gelada ainsi que de magnifiques bouquets de walia. Églises du Tigré Les montagnes du nord de l’Éthiopie abritent des centaines d’anciens monastères. Certaines nécessitent de brouiller les roches fines pour atteindre, certaines sont invisibles et gardées par des fantômes qui brandissent un sabre, certains contiennent les os des anciens moines et qui ont peu n’être construit qu’avec un serpent géant.

      6. Vallée de l’ Omo

      Qu’il s’agisse de traverser les villages traditionnels de Konso, de regarder les gens de Hamer effectuer une cérémonie de saut de taureaux ou d’admirer les plaques de lèvres Mursi, une visite à la vallée de l’Omo est un souvenir impérissable. Mais dépêchez vous, car une série de projets de développement, va apporter d’énormes changements à Omo et à ses populations locales aux cours ces prochaines années. Harar L’ancienne ville fortifiée de Harar est la première à être apparue sur la carte touristique de l’est de l’Éthiopie. Le vieux quartier, qui rappelle plus un souk du Moyen-Orient qu’a une ville éthiopienne, est un labyrinthe d’allées étroites et tordues, abritant de nombreux bâtiments historiques, dont 82 petites mosquées, de sanctuaires et de tombeaux, ainsi que des maisons Harari traditionnelles.

      7. Danakil

      Le volcan Dallol dans le désert du Danakil est une des volcans les plus éblouissant; bouillonnants et illuminant le ciel nocturne, des monts sulfureux jaunâtres avec des formes géométrique d’un autre monde, des mirages de chameaux traversent des lacs de sel et des guerriers Afar fiers se dispersent dans la brume des horizons. Jusqu’à 100m et plus en-dessous du niveau de la mer, le desert du Danakil est l’endroit le plus chaud et le plus inhospitalier de la planète . Si vous voulez une aventure authentique et brute, seul quelques coins dans le monde peuvent correspondre à cette nature sauvage. Mais venez y préparé les conditions sont extrêmes et les problèmes de sécurité peuvent être un réel souci.

      8 .Bale Mountains

      Le parc national de Bale Mountains pourrait ne pas être aussi connu comme son plus grand frère Simien, mais à bien des égards, c’est un parc plus intéressant. Les landes sauvages et fluviales, les lacs alpins et les ruisseaux sont vraiment magnifiques, de fabuleuse randonnées sont possible surtout si vous voulez voir le canidé le plus rare au monde, le loup éthiopien, il n’y a simplement pas de meilleur endroit pour le rencontrer.

        Budapest : Les meilleurs thermes de la ville

        Budapest est assis sur un patchwork de près de 125 sources thermales, et «prendre des bains» fait partie de la vie quotidienne. Aucun bain ne fonctionne comme sous l’époque romaine, mais certains sont un héritage de l’occupation turque, d’autres sont des merveilles d’Art Nouveau et il existe même des établissements modernes offrant tous les avantages. Le bain que vous choisissez est une question de goût et ce que vous cherchez exactement, qu’il soit amusant, un remède contre la gueule de bois ou un soulagement pour quelque chose de plus grave.

        Voici les conseils essentiels à garder à l’esprit lors de votre planification d’une visite dans les bains de Budapest, et notre sélection des meilleurs d’entre eux. Un regard à l’intérieur La disposition de la plupart des bains de Budapest est similaire: une série de piscines thermales intérieures, où les températures vont de chaud à chaud, avec des hammams, des saunas, une piscine à glace et des salles de massage. Certains possèdent des piscines extérieures avec des fontaines, des sprays et des bains à remous. Étant thermique, certains sont ouverts toute l’année. Selon l’heure et le jour de la semaine, les bains peuvent être réservés aux hommes ou aux femmes. Cependant, il y a généralement des journées mixtes et des bains – les bains Széchenyi dans City Park, par exemple – sont toujours ouverts aux hommes et aux femmes ensemble. Sur les jours de célibat ou dans les sections de même sexe, les hommes sont habituellement des pagnes à cordon et des vêtements de type garçon à la mode, bien que l’utilisation de maillots de bain augmente même pendant les jours d’un seul sexe. Vous devez porter un maillot de bain pendant les jours mixtes; Ceux-ci sont disponibles à la location. Certaines piscines requièrent même que les hommes utilisent un chapeau de bain; La plupart des piscines louent également des serviettes (1000Ft /3.25 €), mais vous disposez d’une «feuille» moins absorbante lorsque vous entrez dans la zone de repos. La plupart des bains offrent une gamme complète de traitements médicaux sérieux et des services plus indulgent tels que le massage (3800 / 5000Ft 12 €/17 € par 20/30 minutes), la pédicure (3500Ft /11 €) et le bain intrigant du vin rouge (8900Ft/29 €). Spécifiez ce que vous voulez lors de l’achat de votre billet.

        Bains Gellért

        Les bains que vous décidez de visiter est vraiment une question de choix, mais vous devriez certainement considérer ce qui suit.

        Bains Rudas

        Les thermes Rudas rénovés, avec une piscine octogonale, sont principalement des hommes seulement pendant la semaine, mais ont des soirées mixtes le week-end. le plus célèbre des bains turcs

        Bains Gellért

        Les bains Art Nouveau Gellért, ouverts aux hommes et aux femmes en tout temps, possèdent les plus belles piscines intérieures de la ville. Baignez-vous dans une cathédrale

        Széchenyi Baths

        Les somptueux Széchenyi Baths disposent de 15 thermes et trois piscines; La température de l’eau est de 38 ° C maximum. eau chaude dans un bâtiment en forme de gâteau de mariage

        Bains Veli Bej

        Ce vénérable bain turc, rénové en 2011, dispose de cinq bassins thermiques et des tuyaux d’argile d’origine pour le pompage de l’eau.  Quelque chose de vieux et quelque chose de nouveau

        Király Baths

        Les quatre piscines aux bains Király de l’époque ottomane sont très authentiques, mais nécessitent une rénovation; Ils sont ouverts aux hommes et aux femmes tous les jours. Ancien et très turc

        Bains de Lukács

        Les eaux des bains de Lukács sont destinées à guérir à peu près tout – de la déformation de la colonne vertébrale et de la luxation vertébrale à la carence en calcium.  Pour les fans de spa sérieux seulement

        Danubius Health Spa Margitsziget

        Les installations du Danubius Health Spa Margitsziget sur Margaret Island sont plutôt sans âme mais modernes, et le choix des traitements spéciaux et épique.




          Voyager durable : faire le bon choix pour du tourisme responsable

          L’Année internationale du tourisme durable et pour le développement est le moment idéal pour commencer à réfléchir à la façon dont nous voyageons afin de protéger la planète et  ses habitants, ainsi que nous-même.

           Voir

          Les Ours polaire au Spitzberg

          Faire un vol transatlantique pour aller au canada ou en Alaska, n’est pas une bonne manière pour votre empreinte carbone ,il faut chercher des opportunités de voyage à proximité Les 400 millions d’Européens pourraient envisager le Spitzberg, îles Norvégiennes du pole nord est l’ endroit idéal pour des aventures à faible impact dont l’environnement est de plus en plus menacé – est aussi éducatif que stimulant. Recherchez des opérateurs avec la certification de tourisme durable.

          Baleines et dauphins aux Açores

          Voir les baleines et les dauphins virevolter et se faufiler dans leur habitat naturel est sans doute l’une des expériences les plus fascinantes de la faune au monde. Avec 27 espèces de cétacés dans les aux eaux des îles des Açores,y compris les baleines bleues (selon période de l’année), les observations ici sont garanties. Un partenaire de l’Alliance mondiale des cétacés dédié au tourisme durable, Dolphin and Whale Connection (dolphinandwhaleconnection.com) propose des visites d’observation des dauphins et ses petits.

          Aller

          Suède

          Considéré comme le pays le plus durable au monde, le pays propose plus de 250 hôtels et auberges nordiques ayant l’écolabel, ainsi que des centaines de visites avec la certification Nature’s Best ecotourism. Autour de Göteborg en vélos, explorez le parc national urbain de Stockholm et dînez avec des produits issus de produits locaux . En savoir plus sur les initiatives durables de la Suède à sweden.se/nature/sustainable-living.

          Népal

          Voyager durablement s’est aussi consommer et acheter local,afin de soutenir l’ économie locale. Le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé en avril 2015 a dévasté l’industrie du tourisme au Népal. Les routes de trekking les plus touchées sont maintenant rouvertes et de nombreuses communautés dépendent des revenus des groupes de trekking, il n’y a pas de meilleur moment. Voulez-vous rester pour aider à reconstruire un village? L’entreprise de voyage durable Eco Companion (ecocompanion.com) propose un programme de 20 jours

          Gansbaai, Afrique du Sud

          Récemment,un village de pêcheurs, Gansbaai est en plein essor avec des initiatives et des activités de tourisme responsable et axées sur la communauté: randonnée pédestre, kayak, observation de baleines et plus encore. Sa réserve naturelle privée de Grootbos a été une excellente idée ,qui apporte une diminution de la pauvreté despopulation locales et la conservation de la flore .Regarder des baleines avec Dyer Island Cruises (whalewatchsa.com), une entreprise certifiée Fair Trade Tourism impliquée dans des projets de conservation.

          Rester

          Logements communautaires

          Le logement chez l’habitant est une excellente façon d’apprendre et de restituer aux communautés qui ne bénéficieraient pas autrement du tourisme . La partie la plus délicate est de s’assurer que votre séjour profite à la communauté à long terme. Heureusement, de nombreux opérateurs de voyages durables font ce travail pour vous. Visitez (responsabletravel.com/holidays/homestays) pour des options d’accueil durables à travers le monde, de Goa au Guatemala.

          Faire

          Optez pour des activités éthiques avec les éléphants Monter sur éléphant était un rite de passage pour les voyageurs en Thaïlande. Aujourd’hui cependant, il existe des preuves des associations pour la protection des animaux d’affirmer que les tours et les spectacles d’éléphants sont nocifs pour ces animaux. Heureusement, un nombre croissant de sanctuaires thaïlandais offre aux visiteurs la possibilité d’interagir avec les éléphants dans un environnement sûr pour les deux parties. Découvrez Elephant Nature Park  près de Chiang Mai et Elephants World près de Kanchanaburi.

          Soutenez les restaurants durables Des restaurants qui réduisent le gaspillage alimentaire, les initiatives adoptées par ces restaurants du monde entier font une différence pour la planète. Les villes comme Seattle, avec ses conteneurs de nourriture recyclables obligatoires ou Copenhague qui abrite de nombreux restaurants durables.

          Visiter

          Copenhague

          Réservez une table chez Relae (restaurant-relae.dk).




            Découvrir le Québec en été

            Idées de voyage

            Découvrir le Québec en été

            Doté d’une faune unique et d’une végétation incomparable, le Québec réserve de nombreuses surprises, encore plus appréciables durant l’été. La plus grande province du Canada offre de fabuleux parcs nationaux abritant nombre d’espèces animales, de prestigieux fleuves et rivières, ou encore de magnifiques latitudes boréales : nos cousins français ont de quoi se flatter. Cet été, fondez-vous dans la vie québecoise, venez vivre des expériences insolites,  et bien plus encore…

            1. Naviguer parmi les baleines sur le fleuve Saint-Laurent

            Partir sur le Saint-Laurent à la fin de l’été est une occasion exceptionnelle de naviguer parmi les baleines. De mai à octobre, elles remontent le fleuve jusqu’à l’embouchure du fjord du Saguenay pour se nourrir du plancton qui prolifère à cet endroit, où la température et la salinité de l’eau sont idéales. Elles sont ainsi plusieurs centaines à s’ébattre dans l’eau et il est possible de les voir depuis la côte. Mais le must pour observer la puissance de ce géant des mers, c’est d’opter pour le zodiac ou le kayak de mer. Vous pourrez alors les observer et écouter leur souffle au plus près ! Une expérience inoubliable…

            2. Rencontrer des ours bruns d’Amérique, des orignaux et des caribous

            Symboles de la faune québécoise, l’orignal et le caribou font partie des rencontres surprenantes à faire dans la Belle Province. Le parc national de la Gaspésie est un lieu privilégié pour observer l’orignal. Il n’est pas non plus rare de rencontrer des ours bruns dans les parcs nationaux, notamment celui de la Mauricie : même s’il ne faut pas oublier de prendre ses précautions, c’est toujours un moment fascinant à vivre !

            3. Dompter les rivières en rafting

            Le Québec est un pays de forêts et de rivières. Les rivières ont longtemps été le territoire des draveurs, qui utilisaient leur intense débit pour faire circuler les troncs d’arbres depuis leurs zones de coupe en pleine forêt jusqu’aux scieries. Cette activité a aujourd’hui disparu et les rapides des rivières sont devenus d’immenses terrains de jeux à ciel ouvert. Avec le rafting, les sensations fortes sont assurées. Il est réservé autant aux sportifs, aux amateurs d’adrénaline qu’aux familles avec les descentes familiales. Le rabaska est une embarcation algonquine traditionnellement creusée dans un arbre. Il favorise davantage la détente et l’observation de la faune et de la flore.

            4. Randonner au cœur des Appalaches, dans le parc national de la Gaspésie

             

             

             

             

             

             

             

             

             

            Le Québec regorge de Parcs Nationaux immenses. Ils sont aménagés avec sobriété, laissant la nature reprendre ses droits, tout en permettant au visiteur d’apprivoiser ces grands espaces confortablement sur des sentiers entretenus. Le parc national du Canada de Forillon et le parc national de la Gaspésie figurent parmi les plus beaux du pays. Souvent considéré comme le bout du monde, Forillon présente de multiples écosystèmes dont des falaises vertigineuses. Tandis que le parc de la Gaspésie abrite le second plus haut sommet du Québec, le mont Jacques-Cartier, et des paysages à couper les souffles sur les sentiers des monts Logan, Xalibu et Albert. Si vous en avez la possibilité, restez une ou plusieurs nuits dans le parc. Il existe des possibilités d’hébergements rustiques où vous pourrez vivre l’expérience unique d’être coupé de tout, véritablement en pleine nature. Et les amateurs d’astronomie se régaleront : le ciel dégagé de toute pollution lumineuse révèle ses milliards d’étoiles.

            5. Remonter le courant des rivières et du Fjord du Saguenay

            Une aventure fluviale en canot-rabaska est incontournable pour tout voyageur au Québec. Cette technologie héritée des Amérindiens permet de filer sur de grandes étendues d’eau en alternant les portages et la pagaie, et de se mettre dans la peau des premiers trappeurs qui partaient ainsi sur les rivières pendant plusieurs jours. Et quoi de plus magique que de découvrir le fjord du Saguenay, cette gigantesque faille qui s’enfonce dans le massif des Laurentides, par voie d’eau, en kayak ? La découverte de ses paysages escarpés, de sa végétation dense et de ses profondeurs peuplées de Belugas, de phoques et de requins du Groenland est une expérience à ne pas manquer.

            6. Vivre des panoramas exceptionnels à flanc de montagne

            Le Québec est la destination idéale pour les amoureux de sensations fortes. Parmi les activités pleines d’adrénaline figurent l’escalade et les randonnées en via ferrata. De nombreux parcours sont créés pour la plus grande joie des sportifs qui peuvent profiter des plus beaux panoramas le long de parois rocheuses.

            7. Surfer à… Montréal !

            Pourquoi faire des kilomètres sur la côte et attendre les conditions idéales quand la vague parfaite existe ? Les vagues de rivière ont l’avantage d’être stationnaires ou statiques. Elles déferlent dans un mouvement fluide et continu, ce qui permet aux débutants et aux initiés de parfaire leur technique dans des conditions optimales. Au Québec, les surfeurs se retrouvent sur le fleuve Saint-Laurent, à Montréal !

            8. S’aventurer sous les latitudes boréales

            Franchir le 55° parallèle… On est toujours au Québec, mais à cette latitude c’est un autre monde qui s’offre aux voyageurs : on pénètre en territoire Inuit, dans le Grand Nord, au Nunavik. La toundra s’étend à perte de vue. En journée, la luminosité est polaire, le soleil s’étire tard à l’horizon, tandis que la nuit, ce sont les aurores boréales qui dansent dans le ciel. Partir à la découverte du Grand Nord laisse un souvenir indélébile aux voyageurs en quête d’aventure.




              Comment préparer un voyage parfait en Antarctique

              Des paysages majestueux, une faune sensationnelle et un éloignement surréaliste attirent les rêveurs intrépides,l’Antarctique, est la dernière frontière immaculée de notre planète. Une destination extrême, dont il est préférable de faire appel à des experts pour vous guider sur ce voyage d’une vie. En raison de son environnement délicat, de règles strictes et d’un manque d’infrastructures touristiques sur les rives du continent, la plupart des voyageurs visitent l’Antarctique lors de croisières d’expédition qui contournent la péninsule antarctique et ses îles environnantes. Préparez votre voyage avec l’aide d’un voyagiste polaire – ils s’occuperont de la planification, mais le conditionnement physique et la préparation mentale dépendent de vous.

              La logistique

              Les croisières en Antarctique bénéficient d’un transport organisé avant et après le voyage et incluent parfois des excursions supplémentaires autour d’Ushuaia, en Argentine (où la plupart des bateaux liés à l’Antarctique font escale) les hébergements, les repas de bord et les engins d’expédition sont généralement inclus dans le prix. Choisir une agence affiliée à l’ IAATO (iaato.org), Association Internationale de l’Antarctique, pour assurer une expérience sûre et respectueuse de l’environnement.

              Avant de partir , informez vous sur l’ Antarctique

              La lecture de l’histoire, de la géographie et de la faune de l’Antarctique ne sera pas seulement une source d’inspiration avant le voyage, mais vous aidera à apprécier le voyage en réfléchissant aux contes de ces premiers explorateurs qui traçaient les mêmes eaux que vous naviguerez. L’Antarctique met en valeur la faune sauvage à une échelle magnifique, afin d’apprendre sur le cycle de la vie et la chaîne alimentaire des espèces du continent permettra de comprendre le comportement hypnotisant et parfois curieux que vous observerez . Si vous n’avez pas la chance de vous documenter avant d’ y aller, la plupart des navires ont des bibliothèques de référence et offrent des conférences par des scientifiques présent à bord. Vous pouvez vous retrouver assis à côté de l’un d’entre eux dans la salle à manger – choisir leur compagnie et vous êtes garanti d’avoir des dîners très intéressant. Ou tout du moins, il est bon de savoir la différence entre un glacier et un iceberg (le premier gèle sur la terre alors que l’ iceberg flotte en mer).

              Prévoyez le bon équipement

              Beaucoup d’organisateur de croisières vont vous fournir les éléments essentiels comme parkas, bottes et pantalons imperméables. Ces articles sont susceptibles de prendre un part importance de vos bagages, il est indispensable de vérifier auprès de votre opérateur si celles sont fournies ou si vous devez apporter votre propre équipement . Consultez toute la liste d’équipements qu’ils fournissent, qui doivent inclure des articles tels que des chapeaux, des foulards et des gants (il est sage d’emballer un rechange de chacun), des chaussettes de laine et des sous-vêtements thermiques. Les principes des 3 couches de vêtements sont valable pour une expédition en Antarctique, qui prévaut durant le temps de bord aussi – vous pouvez être confortable installé dans un salon une tasse de thé et un livre à la main, et devoir vous précipiter à l’extérieur pour repérer une nichée d’épaulards posés à côté du navire . Le mieux est d’ avoir une toison et une couche moyenne en bas à portée de main, plus une paire de chaussures imperméables avec une bonne adhérence pour les ponts glissants.

              Equipements personnels

              Apporter une paire de jumelles de qualité est judicieux, et si vous voulez obtenir de bonnes photos de la faune en évolution rapide, un zoom est idéal pour votre appareil photo. Assurez-vous d’apporter une sorte d’enveloppe imperméable à l’eau pour votre appareil photo ou téléphone mobile afin d ‘éviter les éclaboussures en montant sur les zodiacs (les plus petits bateaux utilisés pour s’aventurer hors du bateau de croisière). En dépit d’être une terre de glace, le soleil est incroyablement fort dans l’Antarctique et reflète aveuglément sur la neige, prévoir une crème solaire (Indice au moins de 45) et des lunettes de soleil sont nécessaires. Le vent froid peut faire des ravages sur vos lèvres, donc un baume à lèvres avec SPF est impératif. Aussi minimal soit il, pour votre confort, on vous conseille d’ emporter des encas, la plupart des voyages ont établi des heures de repas et le service est abondant, mais en dehors de cela, la nourriture peut être difficile à trouver. Apportez un mélange de barres chocolaté ou desprotéines. Il y a souvent une limite de poids stricte sur ce que vous pouvez apporter sur le navire (bagages enregistrés et bagages de cabine combinés) et la cabine de navire moyenne est faible sur la superficie en pieds carrés. Sauf si vous trouvez le confort dans l’encombrement, laisseztous les éléments non essentiels à la maison – votre compagnon de cabine l’apprécieront.

              Avoir la forme

              Pour votre expédition Vous ne devez pas être un triathlète pour aller sur une crête d’expédition en Antarctique, mais une bonne préparation physique générale rend le un voyage beaucoup plus confortable. Une des réalités de cette croisière d’expédition en Antarctique est la traversée du Passage de Drake – deux fois. Ce tronçon de 600 milles entre la Terre de Feu (partagée entre l’Argentine et le Chili) et la péninsule Antarctique est célèbre pour ces vagues rugueuses. C’est le confluent de trois océans: l’Atlantique, le Pacifique et le Sud; Leurs températures et courants se fondent pour créer une houle qui a vu nombres d’explorateurs périr. Bien que les navires d’aujourd’hui soit bien équipés pour manœuvrer dans ces eaux agitées, il se peut que vous-même dans se voyage cahoteux ayez le mal de mer. Lorsque le navire commence à balancer et vous bouscule de pont à pont, un bon équilibre et la force dans les jambes afin de vous cramponner . En marchant, gardez toujours une main quelque part sur le bateau. Les mains courantes que vous voyez partout, vont vous servir (n’oubliez pas de vous désinfecter les mains à chaque fois que vous passez devant un bac de liquide désinfection). Après avoir traversé le Drake, il sera temps d’ aller prendre le zodiac pour aller sur l’eau ce qui exige de la coordination et de l’équilibre, et en plus un peu de force pour rester debout et stable tout en glissant autour de la glace et des icebergs. En fonction de l’opérateur, des excursions comme le kayak, le paddleboard, le camping, le ski et ou l’alpinisme sont parfois proposés, alors assurez-vous d’être en bonne condition physique pour y participer. L’expédition peut également comporter une «plongée polaire», dans la plupart des cas, avec un harnais – sur un des côté du navire dans l’océan gelé. Avec l’harnais de côté, vous aurez besoin de savoir comment nager avec celui-ci.




                Les meilleurs endroits pour nager avec les requins-baleines

                La baignade aux côtés du plus grand poisson de l’ océan est l’une des expériences ultimes . Heureusement, il y a quelques destinations dans le monde où l’observation des requins- baleines est possible durant certaines saisons.

                Quelques conseils gardez votre distance, respecté ces géants, résisté à l’envie de les toucher ou d’utiliser le flash de votre appareil photo.

                Isla Holbox, Mexique

                À 25 minutes en bateau du continent, l’île Holbox la plus au nord de Quintana Roo est l’antithèse de Cancun

                • Quand y aller: De juin à septembre, quand les requins-baleines arrivent pour se nourrir et s’accoupler. Juillet à août étant la haute-saison.
                • Où séjourner : certaines compagnies d’excursion proposent des départ en bateau rapide depuis Cancun et Playa del Carmen , mais Holbox est une excellente alternative aux principaux centres touristiques (et plus près des requins). Les hébergements vont de l’ auberge de jeunesse Tribu (auberge de jeunesse Tribu ) à celle en milieu de gamme ( Holbox Apartments and Suites ) et de quelques hôtels luxueux comme Palapas del Sol ( palapasdelsol.com ).
                • Opérateurs: Willy  est parmi les plus dignes de confiance.

                Utila, Honduras

                L’une des destinations les moins chères du monde pour obtenir votre billet de plongée, ce centre de randonnée de la côte des Caraïbes du Honduras possède également l’un des centres de recherche sur les requins baleines .

                • Quand y aller: la plus forte concentration de requins arrive entre mars et avril, puis dans un moindre mesures de Septembre à Fin Décembre .
                • séjourner : l’ hébergement est principalement limité à des auberges de plongée (essayez Underwater Vision). Pour plus de confort, le Deep Blue Utila ( deepblueutila.com ) offre des excursions dédiées aux requins baleines en saison.
                • Opérateurs: visitez le Whale Shark et Oceanic Research Center ( wsorc.org ), ou sautez sur l’un des bateaux de plongée installé dans le nord de l’île, où la plupart des requins sont repérés.

                Ningaloo Reef, Australie-Occidentale

                Le plus grand et le plus accessible récif de corail de l’Australie, Ningaloo se trouve à environ 1200 km au nord de Perth, la capitale de la côte ouest. Site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 2011, ce tronçon de près de 300 kms abrite plus de 500 espèces de poissons.

                • Quand y aller: les requins-baleines arrivent pour se nourrir entre la mi-mars et le mois de juillet .
                • Où séjourner : la plupart des visites partent de Exmouth, des parck de pick-up caravanes locales et des hôtels, y compris Mantarays Ningaloo Beach Resort .
                • Opérateurs: Ningaloo Whaleshark Swim ( ningaloowhalesharks.com ) ont leur propre avion de répérage , augmentant vos chances de repérer les requins et de passer plus de temps à nager avec eux.

                Gladden Spit, Belize

                Une période de fraie de masse entre mars et juin attire des requins-baleines à Gladden Spit et à la réserve marine de Silk Cayes (GSSCMR), à environ 40 km de la ville côtière sud-est de Placencia .

                • Quand y aller: Avril et mai sont les mois les plus constants pour les observations; La plupart sont repérés quelques jours après la pleine lune.
                • Où séjourner : les rues sablonneuses de Placencia, qui se traduit, par «Pleasant Point», offre une poignée d’hébergements abordables à la cabane . Essayez Julia ( juliascabanas.com ). Le plus haut de gamme Turtle Inn , également à Placencia, offre des forfaits spéciaux de requin baleine en saison.
                • Opérateurs: Placencia’s Sea Horse Dive Shop ( belizescuba.com ) effectue des excursions de plongée bouteille et de plongée en apnée au GSSCMR en saison.

                 

                Donsol Bay, Philippines

                Lorsque les requins-baleines ont été «découverts» dans ce village de pêcheur de l’île de Luzon en 1998, il est devenu l’une des principales destinations touristiques du pays. Les observations sont moins fréquentes ces jours-ci, mais le tourisme des requins-baleines est plus éthique ici que dans Oslob, Cebu (où les requins sont nourris).

                • Quand y aller: les requins baleine arrivent généralement entre novembre et juin, culminant de février à avril.
                • Où rester: étonnamment, Donsol est encore une ville endormie avec une poignée d’endroits pour rester. Essayez Elysia Beach Resort ( elysia-donsol.com ) ou Dancalan Beach Resort .
                • Opérateurs: Donsol EcoTour ( donsolecotour.com ) et Whale Shark Adventure et Tours ( donsolwhaleshark.net ) proposent des excursions d’une journée et des forfaits de plusieurs jours à partir de Manille.

                Tofo Beach, Mozambique

                A 400 km au nord de la capitale, Maputo abrite l’une des plus grandes concentrations de requins baleines en Afrique grâce à une offre apparemment sans fin de plancton.

                • Quand y aller: les observations de 50 congrégations fortes ne sont pas rares d’octobre à mars.
                • séjourner : choisissez des gîtes ruraux à des B & B plus confortables comme Baia Sonambula Guest House ( baiasonambula.com ).
                • Opérateurs: des centres de plongée tels TofoScuba ( tofoscuba.co.za ) et Diversity Scuba ( diversityscuba.com ) organisent des sorties de plongée en saison.

                 

                South Mahé, Seychelles

                Certains des premiers enregistrements scientifiques sur les requins baleines ont été réalisés aux Seychelles , où les requins-baleines sont bien protégés. La plus grande île de l’archipel de l’océan Indien, Mahé est le meilleur endroit pour les repérer.

                • Quand y aller: les requins baleine migrent entre août et novembre, avec des observations culminant en Octobre.
                • séjourner : le Centre de Plongée Four Seasons Seychelles collabore avec la Marine Conservation Society Seychelles ( mcss.sc ) pour fournir des voyages de plongée en apnée en octobre avec l’aide d’un ULM de repérages.
                • Opérateurs: Les déplacements de la SCSM sont le chemin à parcourir .

                Koh Tao, Thaïlande

                Juste au nord de la légendaire île de la fête Koh Phangan dans le golfe de Thaïlande, Koh Tao est célèbre pour sa plongée . Les requins-baleines sont souvent repérés autour de Chumphon Pinnacle, à seulement 15 minutes en bateau de l’île.

                • Quand y aller: les rencontres de requins-baleines sont une affaire de chance dans ces contrées mais ils sont repérés toute au long l’année, surtout d’avril à juin.
                • Où rester: les prix baissent si vous vous inscrivez à un cours de plongée et à des lodges de plongée confortable comme Bans ou Big Blue .
                • Les opérateurs: les voyages de plongée sous-marine dédiés ne sont pas la norme ici, donc si vous n’êtes pas un plongeur, demandez si vous pouvez y rendre avec un bateau de plongée qui se dirige vers un hotspot de requin baleine.

                 

                Atoll Ari Sud, Maldives

                Les requins-baleines sont des résidents toute l’année aux Maldives , tendant à favoriser la partie occidentale de l’archipel de l’océan Indien de mai à décembre, puis se dirigeant vers l’est jusqu’en avril. L’Atoll Ari du Sud est une zone de protection marine.




                  Pourquoi visiter l’Iran ?

                   

                  Yazd, Iran

                  L’Iran est un pays qui nous est quasiment inconnu, alors qu’il est accessible en cinq petites heures d’avion. Allons au-delà de la mauvaise image que nous avons de ce pays, car derrière le visage fermé des ayatollahs se cache un peuple d’une extraordinaire hospitalité et une culture millénaire. Voici les bonnes raisons de partir en Iran.

                  La douceur de vivre persane

                  Femme priant à Chiraz, Iran

                  Les Iraniens sont un peuple raffiné. Malgré l’interdiction des mollahs, les grands poètes de l’âge d’or perse sont toujours admirés, et leurs tombeaux font l’objet d’un pèlerinage pour beaucoup d’Iraniens. Il n’est pas rare qu’un taxi ou qu’un commerçant puisse vous réciter un poème de Hafez, Saadi ou Ferdowsi, avec légèreté et profondeur. Lecture de poèmes, promenades dans les jardins persans, dégustation de thés… Cette douceur de vivre à l’iranienne est particulièrement saisissable à Shiraz.

                  Jardin de Dolat Abad à Yazd, Iran

                  Jardin de Dolat Abad à Yazd, Iran

                  Le patrimoine culturel millénaire

                  L’ancienne Perse abrite sur son sol les vestiges d’une civilisation millénaire. Le pays recense effectivement vingt sites inscrits au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. Le site de Persépolis par exemple fait prendre la mesure de la puissance de ce que pouvait être l’Empire perse sous Darius I (550–486 av. J-C.), à l’époque où son territoire s’étendait de l’Égypte à l’Asie centrale. Les principaux sites sont concentrés à l’ouest du pays et peuvent aisément être visités au cours d’un seul et même voyage.

                  Persépolis, Iran

                  Persépolis, Iran

                  La fenêtre géopolitique favorable… et précaire

                  Après l’accord sur le nucléaire iranien signé en 2015, une grande partie des sanctions économiques internationales ont été levées. Le président Hassan Rohani, considéré comme un modéré, a œuvré pour l’ouverture et le réchauffement des relations avec l’Occident. 2017 s’annonce comme une année charnière. L’équilibre atteint sous les présidences de Barack Obama et de Hassan Rohani peut basculer avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump — ouvertement hostile à l’accord signé — et l’élection du futur président iranien prévue au mois de mai. C’est donc le moment où jamais d’aller visiter l’Iran !

                  Savalan, volcan en Iran

                  Savalan, volcan en Iran

                  L’hospitalité des Iraniens

                  Celle-ci est légendaire ! Que leur hôte se sente confortable est une priorité pour les Iraniens. Ce n’est pas obséquieux, cela ne se ressent jamais comme un effort. Tout est fait en finesse, les rapports sont fluides et chaleureux même avec le plus parfait inconnu. Beaucoup de voyageurs revenus d’Iran ont rapporté ces témoignages d’hospitalité. Celle-ci est d’autant plus vivace aujourd’hui que les Iraniens souffrent de leur mauvaise réputation à l’international. Dans le contexte politique actuel, qu’un étranger fasse la démarche de venir à leur rencontre, dans leur pays, les touche véritablement.

                  Cuisine traditionnelle iranienne

                  Cuisine traditionnelle iranienne

                  Source Lonely Planet




                    Ecotourisme : Ou Voyager ?

                     

                    Quelle destination pour faire du tourisme durable

                    Trek dans la région de Khumbu, Népal

                    Année internationale du tourisme durable pour le développement, 2017 est le moment parfait pour s’interroger sur la manière dont nos choix de voyageurs peuvent servir la planète et ses populations.

                    Parcs nationaux en France

                    Sachant qu’un vol transatlantique a une empreinte carbone équivalant à une année de conduite automobile, plutôt que de partir dans un parc national américain, choisissez-en un près de chez vous. Grâce à leur politique de protection, vous pourrez facilement observer dans les 7 parcs nationaux de métropole des dizaines de mammifères (bouquetins, chamois, marmottes…) et d’oiseaux (vautours, aigles…) dans des paysages dignes des plus grands westerns.

                    Marmotte dans le parc national des Écrins, France

                    Marmotte dans le parc national des Écrins, France

                    Baleine et dauphins dans l’archipel des Açores, Portugal

                    Tandis que l’enfermement des cétacés à des fins de divertissement cristallise les critiques, ne vous privez pas d’admirer les baleines et les dauphins dans leur habitat naturel. Avec 27 espèces présentes, la mer des Açores, parfois surnommée “le carrefour mondial des cétacés”, ne risque guère de vous décevoir. Et depuis la France, votre empreinte carbone dépassera à peine celle d’un vol pour la Grèce.

                    La Dolphin and Whale Connection est engagée dans le tourisme durable.

                    Baleine dans l'archipel des Açores, Portugal

                     Suède

                    Souvent considérée comme le pays le plus respectueux de l’environnement, la Suède vous donne les moyens de voyager avec une empreinte écologique minime. Au choix, plus de 250 hôtels et auberges de jeunesse labellisés Nordic Swan, des centaines de circuits certifiés Nature’s Best. Sillonnez Göteborg à vélo, explorez le parc national urbain de Stockholm, sans oublier de savourer des produits bio d’origine locale en chemin.

                    Tout sur le développement durable en Suède sur sweden.se/nature/sustainable-living.

                    Göteborg, Suède

                    Göteborg, Suède

                     Népal

                    Voyager durable, c’est aussi dépenser son argent de façon généreuse. D’une magnitude de 7,8, le séisme qui a frappé le Népal en avril 2015 a dévasté l’industrie touristique du pays. Sachant que la plupart des itinéraires de randonnée ont rouvert et que nombre de communautés locales dépendent des groupes de marcheurs pour subsister, le moment est idéal pour partir.

                    Projects abroad propose de participer à la reconstruction de villages.

                    Annapurna Himal, Himalaya, Népal

                    Annapurna Himal, Himalaya, Népal

                     Gansbaai, Afrique du Sud

                    De paisible village de pêcheurs Gansbaai, localité sud-africaine du Cap occidental, est devenue l’un des plus importants bastions du tourisme aventurier du pays. Plongée parmi les requins, observation des baleines, kayak et randonnée, tout est certifié Fair Trade Tourism !

                    Admirez un grand requin blanc avec Marine Dynamics, très impliqué dans la recherche marine et les projets de conservation d’espèces menacées.

                    Plongée parmi les requins à Gansbaai, Afrique du Sud

                    Plongée parmi les requins à Gansbaai, Afrique du Sud

                    Où dormir ?

                    Hôtels Cayuga Collection, Costa Rica

                    Parmi les leaders mondiaux en matière d’approche durable, le Costa Rica vise à devenir le premier pays à bilan carbone neutre à l’horizon 2020. Outre les sites et circuits respectueux de l’environnement et de la culture figurent une foule d’hôtels écoresponsables. Nichés dans des recoins de la nature costaricienne, les établissements de la Cayuga Collection méritent tout votre intérêt.

                    Guettez les hôtels bénéficiant de la certification pour un tourisme durable (CST), qui s’engagent à respecter la nature, la culture et les populations locales.

                    Séjours chez l’habitant

                    Loger dans une famille est une excellente façon de découvrir une communauté et de lui faire profiter de l’activité touristique. Le plus difficile est de faire en sorte que son séjour apporte un bénéfice à long terme. Heureusement, de nombreux prestataires spécialisés effectuent pour vous ce travail en amont.

                    Responsible Travel dispose d’une offre large.

                    Les bons comportements pour voyager responsable

                     Respectez les animaux

                    Jadis, les balades à dos d’éléphant constituaient un passage obligé pour les touristes en Thaïlande. Aujourd’hui, on considère que ces activités nuisent à la santé des animaux. Heureusement, un nombre croissant de réserves thaïlandaises offre aux visiteurs la chance d’interagir avec ces pachydermes dans un environnement respectueux des deux parties.

                    Visitez l’Elephant Nature Park près de Chiang Mai, ou ElephantsWorld près de Kanchanaburi.

                    Elephant Nature Park, région de Chiang Mai, Thaïlande

                    Elephant Nature Park, région de Chiang Mai, Thaïlande

                     Soutenez les restaurants durables

                    De la pratique “de la ferme à l’assiette” jusqu’à la réduction du gaspillage alimentaire, les initiatives se multiplient et influent sur la planète à l’échelle locale et internationale. Parmi les villes les plus militantes figurent Seattle, avec l’obligation de recycler les déchets alimentaires et des plantations de légumes sur les trottoirs, et Copenhague, qui recèle des restaurants parmi les plus écologiques au monde.

                    De passage à Copenhague ? Réservez au Relae ou au Rub & Stub.

                    10. Limitez votre empreinte plastique

                    Sur l’île indonésienne de Bali, quelque trois millions de bouteilles plastiques seraient utilisées chaque mois. Privilégiez les bouteilles d’eau réutilisables et les sacs de commissions en tissu, ou encore n’utilisez pas de pailles dans vos boissons.

                    Le site www.mescoursespourlaplanete.com vous aidera à adopter tous les bons réflexes lors de vos courses, partout dans le monde.

                    Source Lonely planet