Les plus belles plages d’Amérique Centrale

costa_rica

Avec l’arrivée de l’automne, les bons moments de détente passés à la plage pendant l’été semblent avoir été oubliés. Pour les amoureux de la mer, l’hiver Européen est justement la meilleure période pour profiter des plages paradisiaques de l’autre côté de l’Océan. Voici une sélection des plus belles plages d’Amérique Centrale.

Le Belize, populaire pour son importante offre balnéaire

Bordé par 400 kilomètres de côtes, le pays dispose de plages magnifiques et se compose de plus de 200 îles paradisiaques, propices aussi bien à la détente qu’à la pratique de sports nautiques. Située au Nord Est du pays, près de la ville de Belize, Cayo Ambergris est la plus grande île du Belize. Ses plages de couleur bleu cristallin abritent des hôtels haut de gamme et offrent une vaste gamme d’activités comme la plongée ou le snorkeling. San Pedro est la commune la plus peuplée et la plus connue, dans laquelle arrivent la majorité des voyageurs. Cayo Ambergris se situe à proximité du fameux Great Big Hole (« Grand trou bleu »), lieu reconnu par les plongeurs du monde entier et qui doit sa renommée à d’importants chercheurs des fonds marins comme Jacques Cousteau. Cette zone, à laquelle il est possible d’accéder en bateau, est reconnue Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Les plages spectaculaires des îles de la Bahia au Honduras

Iles Bahia HondurasLes îles de la Bahia correspondent à un archipel formé par les îles d’Utila, de Roatan et de Guanaja. Les îles de Barbareta, Morat et Santa Elena font également partie de cet archipel ainsi que plus de 60 îlots situés dans les eaux turquoise de la mer des Caraïbes.

Sur l’île de Roatan, la plage de West Rend, située à la pointe sud de l’île, impressionne par son paysage sauvage et son offre d’activités de repos et de divertissement qui ravi tous les touristes. A l’inverse, Utila est la plus petite des îles formant l’archipel de Bahia. Elle est mondialement célèbre pour ses fonds marins d’exception et les plongeurs s’y précipitent pour obtenir leur certificat de plongée, réputé bon marché. La plus grande barrière de corail d’Amérique borde l’île Utila. Elle s’étend sur environ 1 000 km et héberge plus de 500 espèces de poissons, 1 000 lamantins et de nombreux dauphins. Utila possède également la plus grande population de requins baleine ainsi qu’un centre de recherche dédié à leur étude.

Le Costa Rica, emplacement privilégié au cœur de l’Amérique Centrale

Les plages du Costa Rica sont à la fois baignées par la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique, deux côtes qu’il est possible de relier en à peine 3 heures de voiture ou 45 minutes de vol. Il y en a pour tous les goûts : des plages bordées de palmiers protégeant du soleil idéales pour des vacances en famille, aux zones peu fréquentées où l’on peut observer le coucher du soleil pour une escapade romantique, en passant par les plages propices à la pratique du surf, de la plongée et autres sports nautiques.

Les plages du Parc National Manuel Antonio, sur la côte Pacifique, sont atypiques puisqu’il est possible de partager l’espace avec des iguanes et autres paresseux. Sur la côte Caraïbe, les plages de Limon ou de Cahuita permettent une relaxation totale.

Au Salvador il y en a pour tous les goûts !

Le Salvador possède de nombreuses plages très diversifiées, pouvant satisfaire les attentes de tous les types de touristes, de la recherche du soleil et du repos à la pratique de sports nautiques. Les plages de Las Flores à San Miguel et de Punta Roca à La Liberté sont idéales pour les férus de surf. Pour une escapade romantique, les voyageurs pourront profiter des plages de El Zonte, la Barra de Santiago ou encore la Costa del Sol. La plage de la Costa del Sol est la préférée des touristes au Salvador. Située à La Paz, elle s’étend sur 15 km ce qui en fait la plus longue plage du pays. Idéale à la fois pour le repos et la pratique de sports nautiques, de nombreux resorts s’y sont récemment implantés

Le Guatemala, entre Océan Pacifique et côte Atlantique

En raison de la configuration naturelle et du passé volcanique du pays, la majorité des plages du Guatemala sont de sable noir ou brun. Playa Blanca est l’une des exceptions avec son sable blanc. Située dans le département d’Izabal, on peut y accéder en bateau depuis Livingston, Rio Dulce ou encore Puerto Barrios. Playa Blanca est une zone privée et protégée, toutefois, l’accès au public est autorisé. Ce lieu presque vierge de toute construction apparaît comme un sanctuaire naturel.