Voyages dans les Caraïbes : Quelles îles sont prêtes pour accueillir les touristes après les ouragans ?

Près de huit mois après le passage des ouragans Irma, Jose et Maria, le processus de reconstruction se poursuit dans de nombreux pays du nord des Caraïbes. Certains, comme les îles Turques et Caïques, la Dominique et les îles Vierges américaines, ont été capables de ramasser rapidement les morceaux, tandis que d’autres pays, comme Barbuda, ont eu du mal à gagner de la traction.
Dans cet article sur l’après-ouragan dans les Caraïbes, nous examinons la façon dont les efforts de rétablissement ont été mis en place île par île.

 

ANTIGUA ET BARBUDA

Après n’avoir subi que des dommages superficiels dus à l’ouragan Irma, Antigua s’est complètement rétablie, mais Barbuda a été durement touchée avec 96% de ses bâtiments détruits. La reprise a été très lente. Bien que certains résidents soient revenus, beaucoup sont restés à Antigua. Ceux qui sont revenus vivent dans des tentes.

Infrastructure
L’eau et l’électricité n’ont été restaurées que dans les bâtiments gouvernementaux. Le tourisme demeure une faible priorité, le Coco Point Lodge étant fermé pendant toute l’année 2018. Le ferry quotidien d’Antigua fonctionne selon son horaire normal, mais il est surtout utilisé par les habitants locaux engagés dans les efforts de reconstruction. Parmi les principales attractions de Barbuda, les mangroves de Codrington Lagoon sont en cours de replantation et la colonie d’oiseaux frigatebird (l’oiseau national) a commencé à se rétablir.

ANGUILLA

La reprise après le passage de l’ouragan Irma s’est poursuivie pour Anguilla, sous l’impulsion de l’aide financière du Royaume-Uni. L’électricité a été rétablie dans toute l’île d’ici décembre 2017, de même que la couverture Internet et téléphonique dans la plupart des régions.

Comment s’y rendre
L’aéroport international Clayton J. Lloyd offre un service presque complet avec des vols quotidiens entre l’aéroport Princess Juliana de Sint Maarten, San Juan, Puerto Rico et des services réguliers vers Antigua, St Kitts, Nevis, St Thomas et la Dominique.

Transport
Le terminal de ferry de Blowing Point a été décimé, mais une installation temporaire dessert les ferries entre Marigot à St Martin et l’aéroport Princess Juliana. La construction d’un nouveau terminal de ferry agrandi a commencé.

Hébergement
L’infrastructure touristique s’améliore car environ 70 restaurants et de nombreux petits hôtels et pensions de famille sont désormais opérationnels. Certains hôtels en bord de mer comme le Cuisineart Resort, le Anguilla Great House Beach Resort et le Turtle’s Nest Beach Resort ne sont pas encore ouverts. Les plages sont de nouveau en affaires (bien que le sable ne soit pas complètement revenu à Sandy Island), ainsi que des attractions comme le terrain de golf de Cusineart.

LES BAHAMAS

Alors que les Bahamas ont été touchées par les trajectoires des ouragans Maria et Irma, la majorité de la chaîne de l’île a réussi à échapper à d’importants dégâts. Tous les principaux centres touristiques – Nassau, Paradise Island, Grand Bahama, la plupart des îles Out – y compris les îles Ragged et Acklins ravagées par Maria – sont largement opérationnels.

ÎLES VIERGES BRITANNIQUES

L’ouragan Irma a causé des dégâts considérables dans toute la chaîne de l’île. Virgin Gorda, le joyau touristique des îles Vierges britanniques, a subi des dommages catastrophiques, tout comme Tortola et de nombreuses petites îles environnantes. Les efforts de relèvement se poursuivent à un rythme soutenu et, à la mi-avril, la Banque de développement des Caraïbes a lancé un projet de réhabilitation et de reconstruction dans les îles Vierges britanniques pour aider le pays à reconstruire les routes, à construire des défenses côtières et à améliorer les installations d’approvisionnement en eau et d’assainissement sur une période de trois ans. L’office du tourisme a également lancé un programme Seeds of Love, qui permet aux gens de donner des semences pour aider le pays à replanter des plantes indigènes.

Comment s’y rendre
Les aéroports de BVI ont rouvert et le secteur du yachting, qui était une priorité puisque plus de la moitié des visiteurs du pays viennent naviguer, est de nouveau en activité.

Hébergement
Les grands hôtels de luxe ont prévu un processus de redressement sur deux ans, mais 57 % des commerces de détail de Tortola et Virgin Gorda sont maintenant opérationnels, y compris environ 70 % des sites historiques et des sociétés de location de voitures. Anegada, l’île la plus à l’est, a été largement épargnée par l’ouragan.

CUBA

L’électricité a été rapidement rétablie dans le pays après l’impact de l’ouragan Irma au début du mois de septembre. Les hôtels, les restaurants et les gîtes touristiques privés de La Havane ont été réparés et ouverts en quelques semaines. Tous les 18 hôtels de Jardines del Rey (Cayo Coco) sont ouverts et l’endroit touristique populaire, Cayo Santa Maria, est également pleinement opérationnel. Les cultures et la végétation ont été replantées dans toute l’île.

Comment s’y rendre
Tous les aéroports de Cuba sont ouverts et opérationnels.

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

L’effort de nettoyage remarquable de la République dominicaine après la dévastation de l’ouragan Maria a été renforcé en avril lorsque la Banque mondiale a approuvé un programme d’aide d’urgence de 65 millions de dollars qui faisait partie d’un programme d’aide plus vaste totalisant 115 millions de dollars. Selon Colin Piper, PDG de Discover Dominica Authority, le tourisme joue également un rôle dans la reprise :  » Rien n’est meilleur pour notre reprise….que les visiteurs de notre île « , a-t-il dit.

Comment s’y rendre
Les aéroports Douglas Charles et Canefield sont ouverts, avec LIAT, Seaborne, WINAIR, Air Sunshine, Coastal Express Carrier et InterCaribbean Airways qui assurent des vols entre Anguilla, Antigua, Barbade, St Kitts, St Croix, St Lucia, St Thomas, Sint Maarten et San Juan.

Hébergement
Près de la moitié des chambres d’hôtel et des chambres d’hôtes de l’île (environ 400) sont opérationnelles et plusieurs nouveaux hôtels devraient ouvrir en 2018 et 2019. De nombreux restaurants sont ouverts au public.

Attractions
Dix-neuf des 23 grandes attractions de la Dominique, dont Trafalgar et Middleham, la piscine Emeraude, la rivière Indian, le lac d’eau douce, les chemins de randonnée du parc national Cabrits et le sentier Syndicate Nature Trail sont ouverts. Sept scaphandriers visitent les principaux sites de plongée de l’île.

PUERTO RICO
Alors que le territoire américain de Porto Rico a été relativement épargné par Irma (un événement qui a principalement affecté Culebra, Vieques et sa côte nord-est), l’île entière a été dévastée une semaine plus tard par l’ouragan Maria, qui a tracé un chemin diagonal du sud-est au nord nord-ouest.

Comment s’y rendre
Tous les aéroports de l’île sont maintenant ouverts, avec des vols quotidiens à partir des grandes villes du monde entier.

Infrastructure
Près de 90 % de l’île a l’électricité malgré une panne de courant massive dans tout le pays en avril. Environ 98 % de ses résidents ont des services de télécommunications et 95 % de Porto Rico a l’eau courante. Tous les hôpitaux sont opérationnels et plus de 1580 distributeurs automatiques de billets à travers l’île fonctionnent. Le gouvernement s’attend à ce que l’électricité soit rétablie sur l’île d’ici la fin mai.

Hébergement
Environ 80% des hébergements et plus de 4000 restaurants ont rouvert leurs portes. Des plans sont en cours pour une augmentation de 25 % des locaux en 2019. Près de 200 attractions de l’île ont rouvert leurs portes, mais la forêt nationale d’El Yunque reste fermée pendant que les travaux routiers et le déblaiement des débris se poursuivent.

ÎLES TURQUES ET CAÏQUES

Les deux ouragans sont passés au-dessus de Turks et Caicos avant de tourner vers le nord pour le continent américain. Providenciales – l’île où vivent 90% des résidents – a été épargnée de la pire destruction des deux ouragans. La Grande Turque a subi des dommages plus importants, tout comme les Caïques du Sud et Salt Cay. Les Caïques du Nord et du Milieu étaient les îles les moins touchées. Les services publics ont été rétablis dans ces zones. La plupart des entreprises ont rouvert leurs portes et le service normal a repris. La récupération aux îles Turques & Caïques a été l’une des plus rapides de la région, même si les visiteurs peuvent encore s’attendre à voir des débris et des maisons reconstruites.

ÎLES VIERGES AMÉRICAINES

Les îles Vierges américaines ont subi des coups dévastateurs à tour de rôle – d’abord, l’ouragan Irma a décimé St John et St Thomas, puis Maria a frappé St Croix quelques jours plus tard.

Infrastructure
En mai, l’électricité a été entièrement rétablie sur le territoire et 40 % des hôtels sont opérationnels. St Croix, battue mais non découragée, a rouvert ses portes pour les croisières en novembre dernier avec près de 50 navires arrivant en janvier seulement.

Attractions
Toutes les plages et la plupart des attractions ont ouvert leurs portes, y compris le parc national des îles Vierges, de renommée mondiale.

Comment s’y rendre
Les aéroports de Sainte-Croix et de Saint-Thomas sont pleinement opérationnels et sont revenus aux niveaux d’avant l’ouragan.

 

ST-BARTHELEMY

St-Barth s’est rapidement remis de l’ouragan Irma qui a frappé l’île en septembre. En novembre 2017, le pays était de retour dans les affaires, l’électricité et les télécommunications ayant été rétablies.

Comment s’y rendre
Voyager et Great Bay Express qui fournissent des services de ferry à destination et en provenance d’Oyster Pond, Marigot, Simpson Bay et Philipsburg à St Martin/Sint Maarten sont opérationnels et les vols commerciaux vers l’aéroport Gustaf III sont de retour à l’horaire.

Hébergement
Toutes les plages ont été nettoyées et la majorité des options d’hébergement – y compris 60% des villas de WIMCO et environ 15 des 28 hôtels – accueillent désormais des clients (bien que les luxueuses propriétés de bord de mer Le Guanahani, Le Sereno et Eden Rock soient ouvertes plus tard cette année).
Une cinquantaine de restaurants et de bars sont en activité. La régate Le Voile en avril était le premier événement post-Irma. Le St Barth Gourmet Festival est prévu pour novembre.

SAINT EUSTACHE

Les ouragans Irma et Maria n’ont pas causé de dommages importants aux infrastructures à Saint-Eustache. Les vols WINAIR à destination de l’aéroport Franklin Delano Roosevelt ont repris dans les jours qui ont suivi, et l’hébergement et les restaurants n’ont pas été affectés.

Attractions
Le paysage a été battu : les sommets supérieurs du parc national de Quill ont été laissés dénudés, et le sentier principal du cratère a été fermé en raison de l’érosion et des blocs rocheux tombés ; il a rouvert en mars 2018. Les sentiers Quill’s Panorama Point, Around the Mountain et Mazinga ont rouvert en janvier 2018, tout comme Venus Bay, Boven, Jenkins et Gilboa Ridge 1 dans les collines du Nord.

ST-MARTIN/SINT MAARTEN

Après avoir été frappés à la fois par Irma et Maria, St-Martin et Sint Maarten ont bien avancé dans la récupération. L’eau, l’électricité et le téléphone / Internet ont été restaurés partout, bien que la connexion soit inégale à St-Martin.

Comment s’y rendre
L’aéroport Princess Juliana de Saint-Martin a des vols à destination et en provenance de huit villes américaines (y compris New York et Miami), ainsi que de Toronto, Paris, Amsterdam, San Juan et de nombreuses îles des Caraïbes, mais utilise des zones d’arrivée et de départ temporaires jusqu’à l’ouverture du terminal principal reconstruit plus tard cette année. L’aéroport de St-Martin’s Grand Case offre des vols commerciaux à destination et en provenance de la Guadeloupe, de la Martinique et de St-Barth. Des ferries relient Marigot (France) et Simpson Bay et Anguilla (Pays-Bas), et St-Barth (Oyster Pond, Marigot, Simpson Bay et Philipsburg), et des navires de croisière font de nouveau escale à Philipsburg et Marigot.

Hébergement
Environ 80 % des restaurants de Sint Maarten ont rouvert leurs portes (y compris le célèbre Sunset Bar, où les clients peuvent regarder les jets se jeter dans l’aéroport au-dessus de Mahoe Beach) et près de la moitié des quelque 4 000 chambres d’hôtel disponibles avant l’arrivée d’Irma sont maintenant ouvertes. St-Martin a rouvert environ 300 de ses 1700 chambres pré-Irma et plus de 80 restaurants.

Attractions
Presque toutes les plages ont été nettoyées et les principales attractions, comme la Loterie Farm et l’Îlet Pinel, ont rouvert leurs portes. La régate Heineken de Sint Maarten et le carnaval annuel de trois semaines ont eu lieu comme d’habitude.

    Hawaï : 7 expériences pour des souvenirs inoubliables

    Au milieu de l’ Océan pacifique avec ses plages paradisiaques baignées par les alizés, une mer couleur turquoise, des  falaises grandioses, une  végétation luxuriante et la douceur du climat tropical : voici Hawai qui séduit les voyageurs dès le premier regard.

    Point de rencontre entre l’Orient et l’Occident, le cinquantième État américain (l’Aloha State) possède une culture mixte, mêlant allégrement le hula et le disco, les feuilletons télévisés et les anciens mythes cosmogoniques, les hamburgers et la cérémonie du thé japonaise, les temples shintoïstes et les clubs de surf. Hawaï est bien l’un des plus beaux chapelets d’îles de tous les océans.

    Tour en hélicoptère au-dessus du Volcan Kīlauea

    Situé sur l’île d’Hawai’i, le Kīlauea n’est pas seulement le volcan le plus actif au monde, il est aussi le seul sur Terre à déverser sa lave directement dans la mer au moment où nous écrivons ces lignes. La lave rouge et brulante coule dans l’océan, faisant bouillir l’eau et vaporisant un panache de fumée. Regarder la lave se déverser dans l’océan depuis un hélicoptère vous offre une vue aérienne spectaculaire et vous fait vivre une expérience inoubliable.

    Même si un tour d’hélicoptère au-dessus d’un volcan actif ne semble pas des plus romantiques, les jeunes mariés à la recherche de souvenirs inoubliables adoreront l’idée, et voler au coucher du soleil apportera une touche magique à l’expérience. L’agence Blue Hawaiian propose le « Circle of fire and waterfalls », un tour au-dessus du Kilauea, et vous fera survoler des forêts tropicales et des cascades d’eau en chemin. Le tour en hélicoptère dure 50 minutes et les prix commencent à partir de 202 dollars par personne.

    www.bluehawaiian.com

    Se baigner dans les chutes ‘Ōpaeka’a : Kau’a’i

    Sur Kaua‘i se trouve le Mont Wai‘ale‘ale, une zone recouverte par une végétation incroyable, et il n’est pas étonnant de voir des chutes d’eau orner le versant de la montagne. Alors qu’atteindre certaines cascades requiert souvent une randonnée ardue, d’autres sont tout de même plus faciles à découvrir. La plus accessible de l’île est ‘Ōpaeka‘a Falls à Wailua, dans une zone toujours considérée comme sacrée. Préparez un copieux pique-nique et allez y passer quelques heures pour profiter du soleil et d’une baignade dans de vertigineuses cascades.

    Randonnée à Diamond Head (Lē’ahi) et vue panoramique : O’ahu

    Escaladez Diamond Head, l’un des symboles d’Hawai’i. Formé il y a plus de 100 000 ans, le cratère de 230 mètres était utilisé comme un point d’observation militaire stratégique tout au long du XXème siècle. De nos jours, c’est une destination célèbre pour la randonnée avec des vues panoramiques sur Waikīkī et Honolulu. Alors enfilez votre tenue de sport et préparez-vous pour de magnifiques paysages en chemin. Et si vous souffrez du décalage horaire, levez-vous de bonne heure pour admirer le lever du soleil sur la plage de Waikīkī.

    www.dlnr.hawaii.gov

    Escapade pittoresque sur la route de Hāna: Maui

    Effectuer un road trip sur la route de Hāna est un incontournable pour quiconque se rend à Maui. Considéré comme l’un des meilleurs road trip à Hawai‘i, les touristes sont entrainés sur une route panoramique, bordée de falaises, qui passe par des forêts de bambous luxuriantes et des chutes d’eau vertigineuses. Les couples devraient s’arrêter aux nombreux stands de fruits frais postés le long de la route, monter le volume du ukulélé à la radio et se relaxer en admirant des paysages spectaculaires. Ne manquez pas le « Garden of Eden Arboretum and Botanical Garden », un espace de 10 hectares qui apparait dans la scène d’ouverture du film Jurassic Park.

    Explorez la Vallée de Waipi’o à cheval : Île d’ Hawai’i

    La Vallée de Waipi’o est l’un des plus beaux endroits sur l’île d’Hawai‘i, avec ses points de vues magnifiques, ses chutes d’eau vertigineuses et sa plage de sable noir. Pour les adeptes du romantisme, réservez une balade à cheval dans la vallée de Waipi’o, et partez à la découverte de ses paysages. Les écuries de Na’alapaau Ranch de Kahua offre une excursion de deux heures et demi qui mène les visiteurs au cœur de la vallée, avec des prix à partir de 94 dollars par personne.

    http://www.naalapastables.com

    Faites une promenade romantique à Pu’u Pehe ‘Sweetheart Rock’: Lāna‘i

    Les couples qui visitent Lāna‘i doivent absolument se promener à Pu’u Pehe, également appelé par les locaux Sweetheart Rock. La légende de Pu‘u Pehe raconte la mort de Pehe, la femme du guerrier Lāna‘i. Son mari, le cœur brisé et incapable de surmonter son chagrin, l’enterra au sommet de Pu‘u Pehe et sauta ensuite d’une hauteur de 25 mètres dans les vagues. Situé juste à côté du littoral sud, Pu‘u Pehe se trouve entre Manele Bay et Hulupo‘e Bay et à 45 minutes de marche du Four Seasons Resort de Manele Bay.

    Admirer le coucher de soleil au-dessus des cocotiers: Moloka’i

    Il n’y a rien de mieux que de se blottir l’un contre l’autre, tandis que les nuances roses et orange du soleil couchant illuminent le ciel. L’un des meilleurs spots pour admirer le coucher de soleil à Moloka‘i est Kapuaiwa Coconut Grove, l’une des dernières plantations royales de cocotiers à Hawai‘i. Admirer le ciel changer de couleur entre les cocotiers est une expérience inoubliable pour les couples.

    Admirez le lever du jour sur Haleakalā : Maui

    Se levant à plus de 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, le lever du jour depuis Haleakalā est décrit comme l’un des plus beaux au monde, car le soleil se lève au-dessus des nuages et peint le ciel de nuances de rose, de jaune et de orange. Pour avoir la chance de voir le jour se lever entre 3 et 7 du matin, les touristes devront réserver leur place. Pour réserver en ligne, rendez-vous sur recreation.gov.

     

     

      Découvrir les Philippines

       

      Vaste contrée composée de plus de 7 000 îles, les Philippines offrent un choix presque infini d’itinéraires. Plages paradisiaques, montagnes aux rizières millénaires, jungle luxuriante, capitale bouillonnante et diversité culturelle étonnante… Embarquement pour 10 expériences inoubliables !

      C’est une exception en Asie : les Philippines sont le seul pays du continent à majorité chrétienne (80% de catholiques). Colonisé pendant plus de 300 ans par les Espagnols, il révèle un étonnant brassage multiculturel à dominante asiatique et latine. Fiestas, églises baroques ou coutumes religieuses traduisent un métissage unique au monde.

      S’émerveiller de rizières millénaires

      S’alignant par centaines sur les flancs verdoyants des montagnes intérieures de l’île de Luzon, les rizières de Batad et de Banaue sont un spectacle magique. Surnommées la « huitième merveille du monde » et classées au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, elles révèlent l’incroyable ingéniosité dont les hommes ont fait preuve pour bâtir, à plus de 1 200 mètres d’altitude et sur des pentes vertigineuses, une civilisation florissante. Faites de pierres à Batad ou de terre à Banaue, elles auraient commencé à être bâties il y a 2 000 ans par les ancêtres des tribus Ifugaos. D’une longueur totale de 20 000 kilomètres (l’équivalent de la moitié du globe terrestre !), elles forment un système complexe où les eaux en provenance des sommets montagneux sont captées de façon à irriguer chacune des terrasses cultivées.

      S’isoler à El Nido

      Au nord de l’île de Palawan, El Nido regroupe une quarantaine d’îles et d’îlots composés de formations karstiques sculpturales. Ce paysage envoûtant vaut au lieu le surnom de « mini baie d’Ha Long ». Aux creux de sombres falaises rocheuses aux formes incroyables, une végétation luxuriante tombe en cascade sur des criques de sable fin… On savoure cet eldorado à la beauté sauvage dans une atmosphère paisible et authentique.

      Arpenter le quartier colonial d’Intramuros

      À Manille, le quartier Intramuros est l’un des plus saisissants témoignages architecturaux du passé colonial du pays. Construite en 1571 par Legaspi, un conquistador espagnol, cette forteresse est une véritable petite ville traditionnelle. Elle recèle patios, maisons anciennes (dont la superbe Casa Manilla) et quatre églises baroques, classées au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

      Cathédrale de Manille Intramuros, Philippines

       Admirer les jardins coralliens des Visayas

      Réputées dans le monde entier pour la beauté de leurs fonds marins, les Philippines regorgent de « spots » de plongée. Les eaux cristallines des îles Visayas en sont l’un des plus extraordinaires : elles dévoilent des jardins coralliens aux mille couleurs, où naviguent poisson-papillons semi-masqués, murènes ruban bleues ou hippocampes nains…

      Hippocampe et étoile de mer aux Philippines

       Partir à la rencontre des peuples des montagnes

      Le long de la cordillère centrale de l’île de Luzon s’étend une province habitée par les peuples des montagnes. Réputés pour avoir tenu une farouche résistance lors de la colonisation espagnole, ils ont préservé leurs coutumes et leur rythme de vie traditionnelle. Arrivés aux Philippines il y a plus de 3000 ans, la tribu des Igorots, par exemple, compte plusieurs peuples dont celui des Ifugaos. Leur nom serait le dérivé de « Ipugo » : « mangeurs de riz ». Les dieux leur auraient fait cadeau du riz et, en remerciement, ils auraient construit les rizières. Ces anciens coupeurs de têtes, à la réputation de guerriers, ont transmis leur savoir-faire de génération en génération et ont préservé leur savante maîtrise de la culture en rizière. Aujourd’hui encore, ils ont gardé intact leur mode de vie ancestral.

      Voguer d’île en île en bancas

      Sortes de petits trimarans en bois peint, les bancas sont les embarcations traditionnelles des Philippins. Véritables taxis des mers, elles permettent de se promener d’île en île en toute tranquillité. Embarquez sur ces bateaux colorés pour partir à la découverte de l’archipel : grottes, lagons, plages, fonds marins… Les possibilités sont diverses !

       Faire la fête à Boracay

      Tous les Philippins le savent, Boracay est une île où il fait bon vivre et faire la fête. Avec des kilomètres de plages de sable fin et une ambiance festive, la détente se prolonge jusque tard dans la soirée, en bord de mer, dans les nombreux bars aux couleurs locales.

      Grimper dans une jeepney

      Partout, vous croiserez ces véhicules étonnamment bariolés et enguirlandés… N’hésitez pas à grimper dans l’un de ces jeepney pour une joyeuse promenade chaotique à travers des routes pittoresques !

      Méditer sur les « hanging coffins »

      La région septentrionale de Sagada dévoile de singulières traditions funéraires. À flanc de rocher ou à l’entrée des grottes, à une hauteur vertigineuse, sont suspendus les cercueils des défunts, les fameux « hanging coffins ». La plupart du temps, les défunts auront choisi l’emplacement du temps de leur vivant… Mais cette tradition est rarement pratiquée de nos jours !