Idées de voyages en famille

Envie de vivre des sensations nouvelles lors de votre prochain voyage ? Sortez votre famille de sa zone de confort avec ces idées d’aventures à partager.

1. L’Islande avec ses enfants

Faire du traîneau à chiens, voir des baleines, marcher sur un glacier, admirer des aurores boréales, se baigner dans d’innombrables bassins géothermiques : un séjour en Islande permet tout cela à la fois. Et si ce n’est pas encore suffisant, vous pourrez aussi descendre dans les entrailles d’un volcan en activité.
Un âge minimal est requis pour certaines activités et d’autres sont dépendantes des conditions climatiques. www.insidethevolcano.com.
Cratère de Viti, région de Krafla, Islande

2. Voyage nature en Nouvelle-Zélande

La beauté de la Nouvelle-Zélande et sa réputation en matière d’activités de plein air en font une destination appréciée des familles. Louer un camping-car est un moyen économique d’explorer le pays en toute liberté tout en profitant de la nature sans devoir monter sa tente chaque soir.
Ne sous-estimez pas les distances : choisissez entre l’île du Sud et celle du Nord et planifiez vos trajets ; www.newzealand.com donne des infos utiles sur la conduite.
Camping-car en Nouvelle-Zélande

3. Au cœur de la médina de Marrakech, Maroc

L’appel à la prière et les charmeurs de serpents, les ruelles, les boutiques débordant de marchandises, les épices, les tagines et les jus de fruits frais : la visite de la médina de Marrakech est une aventure pour les sens mais aussi une formidable occasion d’acquérir un savoir-faire indispensable en voyage, l’art du marchandage.
Préparez vos enfants en leur donnant des clés pour comprendre la culture locale et la marche à suivre si vous deviez vous perdre dans le dédale de ruelles !

4. Observation de la faune en Afrique du Sud

Pour la plupart des voyageurs, observer des animaux à l’état sauvage est le nec plus ultra en matière de sensations fortes. Le parc national Kruger est parfaitement adapté aux enfants car il y a une forte probabilité de voir des animaux et les distances à parcourir sont relativement faibles dans la partie sud du parc. Des lodges dotés de piscine permettent de se rafraîchir.
Les enfants apprendront tous les secrets des éléphants au musée de Letaba. Avant de réserver, vérifiez les restrictions d’âge si vous voyagez avec des moins de six ans.
Lion au parc national Kruger, Afrique du Sud

5. Activités insolites à Snowdonia, Pays de Galles, Royaume-Uni

Faire du trampoline dans une grotte, s’envoler sur une balançoire géante, surfer dans un lagon artificiel : le nord-ouest du pays de Galles s’impose logiquement parmi nos destinations aventure. Les enfants adoreront aussi s’initier à l’histoire dans les nombreux châteaux, grimper au sommet du Snowdon et monter à bord d’un train à vapeur.
Pour d’autres activités insolites, voyez www.surfsnowdonia.co.uk et www.zipworld.co.uk.
Train à vapeur du Snowdon, Snowdonia, pays de Galles

6. Explorer Washington en famille, États-Unis

Explorer une capitale célèbre est une aventure en soi. À Washington, vous pourrez combiner l’apprentissage (de l’art de l’espionnage à l’International Spy Museum), les études (d’histoire au Lincoln Memorial et dans d’excellents musées) et les distractions (monter en ascenseur en haut du Washington Monument, naviguer sur le Tidal Basin).
Beaucoup de sites sont gratuits mais il faut parfois réserver un créneau horaire.
Lincoln Memorial, Washington DC, USA

7. Escapades dans le Sud-Ouest de l’Australie

Vos enfants ont la tête dans les nuages ? À eux le parcours dans la canopée à 600 m de haut dans la Valley of the Giants. Ils préfèrent les souterrains ? Cap sur les grottes de la région de Margaret River. Ils préfèrent les animaux ? Allez voir les baleines à Geographe Bay. Ou peut-être aiment-ils ramasser des coquillages, faire du vélo, grimper aux arbres ? Ici, tout est possible…
Les baleines sont visibles de juin à début décembre. Pour des infos sur les activités de plein air, voyez www.margaretriver.com.
Valley of the Giants, Australie

8. Le Japon avec des jeunes aventuriers

Pour les ados amateurs de robots, de jeux vidéo et de technologie, le Japon est un paradis. Ajoutez des occupations plus cérébrales (découverte des mangas et des anime, visite des temples et des sanctuaires) et une escapade dans un parc national ou sur une plage, et vous satisferez même le plus réticent des jeunes aventuriers.
À Kyoto, voyez le musée international du Manga ; Akihabara, à Tokyo, est le quartier des jeux vidéo.

9. Aventure familiale au Sri Lanka

Entre les éléphants, les trains, les temples, les plages, les forts et les parcs naturels, ce petit coin (mais grande île) du sous-continent indien a largement de quoi occuper vos chers petits, sans compter qu’ils seront partout accueillis chaleureusement. Avec un peu d’organisation et le goût de l’aventure, le séjour sera une expérience enrichissante pour tous.
Le forum des voyageurs de Lonely Planet propose des informations utiles. Emportez de la crème solaire, de l’anti-moustique et des moustiquaires : on en trouve difficilement sur place.
World's End, parc national de Horton Plains, Sri Lanka

10. Voyage en famille en Malaisie

Que vous optiez pour les plages, la jungle ou les villes, la Malaisie constitue pour vos enfants une excellente introduction à l’Asie du Sud-Est. La facilité des déplacements et le niveau de confort équivalent aux standards européens permettent de tempérer le côté exotique (la chaleur et l’humidité, les saveurs inconnues, l’agitation).
Singapour est un bon point d’accès, avec de fantastiques attractions pour les enfants. Les plus grands apprécieront de partir observer les animaux dans les parcs au cœur de la jungle.

    Safari au Sri Lanka

    Safari au Sri Lanka

    Léopard au parc national de Yala, Sri Lanka

     

    Le Sri Lanka est l’un des pays d’Asie du Sud les plus intéressants pour l’observation de la faune. L’île possède une surprenante variété d’habitats et d’espèces en regard de sa superficie. Vous serez certainement impressionné par la vue de grandes hardes d’éléphants, de léopards farouches, de bancs de dauphins, de centaines d’oiseaux colorés et de récifs peuplés de poissons multicolores le long des plagesSuivez nos conseils pour organiser votre safari et profiter des superbes espaces sauvages du Sri Lanka !

    Où observer les animaux au Sri Lanka ?

    Demandez-vous d’abord quels animaux vous voulez voir et le type de safari que vous souhaitez faire. Le parc national de Yala, au sud-est, figure par exemple au programme de nombreux voyageurs ; si les léopards se montrent davantage qu’ailleurs, la visite prend souvent des airs de cirque avec un minibus derrière l’autre à la recherche des félins. Pour voir un léopard dans une ambiance plus calme (avec moins de chances), essayez le parc national de Wilpattu.

    Famille de singes au parc national de Yala, Sri Lanka

    Parcs nationaux et réserves

    Il y a plus de 2 000 ans, des souverains éclairés interdirent toute activité humaine dans certains secteurs. Pratiquement toutes les provinces de l’ancien royaume de Kandy possédaient des udawattakelle (sanctuaires), où les animaux et les plantes prospéraient sans être dérangés.
    Aujourd’hui, les parcs et les réserves regroupent des sanctuaires traditionnels, ceux créés par les Britanniques et des secteurs récemment aménagés, comme les corridors pour les éléphants. Couvrant environ 8% du territoire, une centaine d’espaces sont surveillés par le gouvernement et répartis en trois types : les réserves naturelles interdites aux visiteurs, les parcs nationaux, accessibles sous conditions, et les réserves avec habitations autorisées. Le Sri Lanka compte aussi deux sanctuaires marins, le Bar Reef, à l’ouest de la péninsule de Kalpitiya, et le parc national de Hikkaduwa.

    Hors des sentiers battus

    L’État sri lankais contrôle 82% du territoire. Cet espace est régi par un ensemble de lois destinées à empêcher les activités destructrices et à protéger les zones sensibles, comme les nombreuses forêts naturelles.
    Pour éviter la surfréquentation de certains parcs, n’hésitez pas à vous tourner vers des lieux moins connus mais tout aussi beaux. La visite de Lunugamvehera (qui relie les parcs nationaux de Yala et d’Uda Walawe, permettant aux éléphants de circuler entre les deux) peut remplacer celle de Yala, et Wasgomuwa se substituer à Gal Oya ou Minneriya.
    Le Sri Lanka comprend actuellement trois bandes côtières reconnues par la convention de Ramsar sur les zones humides : le parc national de Bundala ; l’estuaire du Madu Ganga (915 ha) près de Balapitiya, à 80 km au sud de Colombo sur l’A2, qui abrite l’une des dernières mangroves intactes ; et la réserve naturelle d’Annaivilundawa, à l’ouest de l’A3 à 100 km au nord de Colombo, un ensemble d’anciens réservoirs d’eau douce aménagés par l’homme qui hébergent aujourd’hui une fabuleuse biodiversité.
    Pour des listes de réserves hors des sentiers battus, contactez les services gouvernementaux de conservation ou consultez le site de LOCALternative Sri Lanka (www.localternative.com).
    Éléphants au parc national de Yala, Sri Lanka
    Guêpier d'Orient au parc national de Bundala, Sri Lanka
    Crocodile au Sri Lanka

    Quand partir au Sri Lanka ?

    Si les animaux peuvent s’observer toute l’année, la meilleure saison correspond généralement à la principale saison touristique, de novembre à avril. À cette époque, tous les grands parcs sont ouverts et l’absence de pluies pousse les animaux à se rassembler autour des points d’eau, facilitant l’observation (surtout de février à début avril). Si vous venez durant la mousson du sud-est, de mai à octobre, visitez les parcs proches des cités anciennes et dans l’est de l’île.

    Comment réserver votre safari ?

    Il est extrêmement facile d’organiser un safari dans les principaux parcs nationaux et autres secteurs protégés. Des conducteurs de jeeps proposent habituellement leurs services dans la ville la plus proche ou à l’entrée des parcs, et les hôtels peuvent également organiser des safaris. Il suffit généralement d’arriver la veille, de préciser vos souhaits et de négocier le prix. Dans tous les parcs, les droits d’accès sont payés à l’entrée.

    Source : http://www.lonelyplanet.fr




      Sri Lanka : les meilleurs spots de surf et de plongée

      Sports et activités

      Sri Lanka : les meilleurs spots de surf et de plongée

      Réputé pour ses plages idylliques et ses paysages spectaculaires, le Sri Lanka est aussi connu pour ses vagues généreuses et sa houle présente toute l’année. Véritable paradis des surfeurs, l’île abonde de spots de surf. Le Sri Lanka offre aussi de multiples possiblités pour plonger et faire du snorkeling. Vous trouverez ici les bons plans pour expérimenter les meilleures activités aquatiques du pays. 

      1. Les meilleurs spots de surf

      Arugam Bay et son célèbre point break

      Sur la côte est, Arugam Bay offre la vague la plus connue du pays. Cette longue droite se surfe d’avril à octobre.

      Weligama, pour les surfeurs novices

      Sur la côte sud, Weligama est idéale pour les débutants. Plusieurs écoles et camps de surf s’y sont récemment installés.

      Hikkaduwa, spot de surf le plus populaire

      Ces récifs sur la côte ouest ont acquis une belle notoriété… davantage pour la douceur de vivre que pour la qualité des vagues.

      Midigama et ses vagues idéales

      Le meilleur spot de la côte sud avec une gauche facile, un beach break constant et un court reef droit, offre la seule vague régulièrement creuse du Sri Lanka.

      2. les Meilleurs sites de plongée et snorkeling

      Great Basses Reefs

      À plusieurs kilomètres au large de la côte sud-est, ces lointains récifs sont considérés comme les meilleurs du pays par les plongeurs. On peut y observer des raies aigles et des requins à pointe blanche.

      Bar Reef

      Ces récifs au nord-ouest du pays offrent des écosystèmes intacts, d’innombrables poissons, des dauphins et des baleines ; ils sont également réservés aux plongeurs expérimentés.

      Pigeon Island

      Accessibles aux débutants et gratifiants pour les plongeurs chevronnés, les superbes récifs colorés au large de cet îlot permettent de découvrir près de 300 espèces de poissons et d’autres animaux marins. L’endroit se prête aussi au snorkeling.

      Unawatuna

      On plonge ici sur des épaves et un bateau a été coulé afin d’améliorer l’expérience. Plusieurs écoles de plongée et nombreuses infrastructures. Convient pour tous les niveaux.

      Batticaloa

      Des eaux calmes et l’exploration de l’épave du HMS Hermes, un navire britannique de la Seconde Guerre mondiale.

      Negombo

      On pourrait penser, en voyant ces eaux marron, que ce site n’est pas des plus propices à la plongée. Or, ces eaux sombres recèlent des récifs peuplés d’innombrables poissons.