Voyager durable : faire le bon choix pour du tourisme responsable

L’Année internationale du tourisme durable et pour le développement est le moment idéal pour commencer à réfléchir à la façon dont nous voyageons afin de protéger la planète et  ses habitants, ainsi que nous-même.

 Voir

Les Ours polaire au Spitzberg

Faire un vol transatlantique pour aller au canada ou en Alaska, n’est pas une bonne manière pour votre empreinte carbone ,il faut chercher des opportunités de voyage à proximité Les 400 millions d’Européens pourraient envisager le Spitzberg, îles Norvégiennes du pole nord est l’ endroit idéal pour des aventures à faible impact dont l’environnement est de plus en plus menacé – est aussi éducatif que stimulant. Recherchez des opérateurs avec la certification de tourisme durable.

Baleines et dauphins aux Açores

Voir les baleines et les dauphins virevolter et se faufiler dans leur habitat naturel est sans doute l’une des expériences les plus fascinantes de la faune au monde. Avec 27 espèces de cétacés dans les aux eaux des îles des Açores,y compris les baleines bleues (selon période de l’année), les observations ici sont garanties. Un partenaire de l’Alliance mondiale des cétacés dédié au tourisme durable, Dolphin and Whale Connection (dolphinandwhaleconnection.com) propose des visites d’observation des dauphins et ses petits.

Aller

Suède

Considéré comme le pays le plus durable au monde, le pays propose plus de 250 hôtels et auberges nordiques ayant l’écolabel, ainsi que des centaines de visites avec la certification Nature’s Best ecotourism. Autour de Göteborg en vélos, explorez le parc national urbain de Stockholm et dînez avec des produits issus de produits locaux . En savoir plus sur les initiatives durables de la Suède à sweden.se/nature/sustainable-living.

Népal

Voyager durablement s’est aussi consommer et acheter local,afin de soutenir l’ économie locale. Le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé en avril 2015 a dévasté l’industrie du tourisme au Népal. Les routes de trekking les plus touchées sont maintenant rouvertes et de nombreuses communautés dépendent des revenus des groupes de trekking, il n’y a pas de meilleur moment. Voulez-vous rester pour aider à reconstruire un village? L’entreprise de voyage durable Eco Companion (ecocompanion.com) propose un programme de 20 jours

Gansbaai, Afrique du Sud

Récemment,un village de pêcheurs, Gansbaai est en plein essor avec des initiatives et des activités de tourisme responsable et axées sur la communauté: randonnée pédestre, kayak, observation de baleines et plus encore. Sa réserve naturelle privée de Grootbos a été une excellente idée ,qui apporte une diminution de la pauvreté despopulation locales et la conservation de la flore .Regarder des baleines avec Dyer Island Cruises (whalewatchsa.com), une entreprise certifiée Fair Trade Tourism impliquée dans des projets de conservation.

Rester

Logements communautaires

Le logement chez l’habitant est une excellente façon d’apprendre et de restituer aux communautés qui ne bénéficieraient pas autrement du tourisme . La partie la plus délicate est de s’assurer que votre séjour profite à la communauté à long terme. Heureusement, de nombreux opérateurs de voyages durables font ce travail pour vous. Visitez (responsabletravel.com/holidays/homestays) pour des options d’accueil durables à travers le monde, de Goa au Guatemala.

Faire

Optez pour des activités éthiques avec les éléphants Monter sur éléphant était un rite de passage pour les voyageurs en Thaïlande. Aujourd’hui cependant, il existe des preuves des associations pour la protection des animaux d’affirmer que les tours et les spectacles d’éléphants sont nocifs pour ces animaux. Heureusement, un nombre croissant de sanctuaires thaïlandais offre aux visiteurs la possibilité d’interagir avec les éléphants dans un environnement sûr pour les deux parties. Découvrez Elephant Nature Park  près de Chiang Mai et Elephants World près de Kanchanaburi.

Soutenez les restaurants durables Des restaurants qui réduisent le gaspillage alimentaire, les initiatives adoptées par ces restaurants du monde entier font une différence pour la planète. Les villes comme Seattle, avec ses conteneurs de nourriture recyclables obligatoires ou Copenhague qui abrite de nombreux restaurants durables.

Visiter

Copenhague

Réservez une table chez Relae (restaurant-relae.dk).




    Ecotourisme : Ou Voyager ?

     

    Quelle destination pour faire du tourisme durable

    Trek dans la région de Khumbu, Népal

    Année internationale du tourisme durable pour le développement, 2017 est le moment parfait pour s’interroger sur la manière dont nos choix de voyageurs peuvent servir la planète et ses populations.

    Parcs nationaux en France

    Sachant qu’un vol transatlantique a une empreinte carbone équivalant à une année de conduite automobile, plutôt que de partir dans un parc national américain, choisissez-en un près de chez vous. Grâce à leur politique de protection, vous pourrez facilement observer dans les 7 parcs nationaux de métropole des dizaines de mammifères (bouquetins, chamois, marmottes…) et d’oiseaux (vautours, aigles…) dans des paysages dignes des plus grands westerns.

    Marmotte dans le parc national des Écrins, France

    Marmotte dans le parc national des Écrins, France

    Baleine et dauphins dans l’archipel des Açores, Portugal

    Tandis que l’enfermement des cétacés à des fins de divertissement cristallise les critiques, ne vous privez pas d’admirer les baleines et les dauphins dans leur habitat naturel. Avec 27 espèces présentes, la mer des Açores, parfois surnommée “le carrefour mondial des cétacés”, ne risque guère de vous décevoir. Et depuis la France, votre empreinte carbone dépassera à peine celle d’un vol pour la Grèce.

    La Dolphin and Whale Connection est engagée dans le tourisme durable.

    Baleine dans l'archipel des Açores, Portugal

     Suède

    Souvent considérée comme le pays le plus respectueux de l’environnement, la Suède vous donne les moyens de voyager avec une empreinte écologique minime. Au choix, plus de 250 hôtels et auberges de jeunesse labellisés Nordic Swan, des centaines de circuits certifiés Nature’s Best. Sillonnez Göteborg à vélo, explorez le parc national urbain de Stockholm, sans oublier de savourer des produits bio d’origine locale en chemin.

    Tout sur le développement durable en Suède sur sweden.se/nature/sustainable-living.

    Göteborg, Suède

    Göteborg, Suède

     Népal

    Voyager durable, c’est aussi dépenser son argent de façon généreuse. D’une magnitude de 7,8, le séisme qui a frappé le Népal en avril 2015 a dévasté l’industrie touristique du pays. Sachant que la plupart des itinéraires de randonnée ont rouvert et que nombre de communautés locales dépendent des groupes de marcheurs pour subsister, le moment est idéal pour partir.

    Projects abroad propose de participer à la reconstruction de villages.

    Annapurna Himal, Himalaya, Népal

    Annapurna Himal, Himalaya, Népal

     Gansbaai, Afrique du Sud

    De paisible village de pêcheurs Gansbaai, localité sud-africaine du Cap occidental, est devenue l’un des plus importants bastions du tourisme aventurier du pays. Plongée parmi les requins, observation des baleines, kayak et randonnée, tout est certifié Fair Trade Tourism !

    Admirez un grand requin blanc avec Marine Dynamics, très impliqué dans la recherche marine et les projets de conservation d’espèces menacées.

    Plongée parmi les requins à Gansbaai, Afrique du Sud

    Plongée parmi les requins à Gansbaai, Afrique du Sud

    Où dormir ?

    Hôtels Cayuga Collection, Costa Rica

    Parmi les leaders mondiaux en matière d’approche durable, le Costa Rica vise à devenir le premier pays à bilan carbone neutre à l’horizon 2020. Outre les sites et circuits respectueux de l’environnement et de la culture figurent une foule d’hôtels écoresponsables. Nichés dans des recoins de la nature costaricienne, les établissements de la Cayuga Collection méritent tout votre intérêt.

    Guettez les hôtels bénéficiant de la certification pour un tourisme durable (CST), qui s’engagent à respecter la nature, la culture et les populations locales.

    Séjours chez l’habitant

    Loger dans une famille est une excellente façon de découvrir une communauté et de lui faire profiter de l’activité touristique. Le plus difficile est de faire en sorte que son séjour apporte un bénéfice à long terme. Heureusement, de nombreux prestataires spécialisés effectuent pour vous ce travail en amont.

    Responsible Travel dispose d’une offre large.

    Les bons comportements pour voyager responsable

     Respectez les animaux

    Jadis, les balades à dos d’éléphant constituaient un passage obligé pour les touristes en Thaïlande. Aujourd’hui, on considère que ces activités nuisent à la santé des animaux. Heureusement, un nombre croissant de réserves thaïlandaises offre aux visiteurs la chance d’interagir avec ces pachydermes dans un environnement respectueux des deux parties.

    Visitez l’Elephant Nature Park près de Chiang Mai, ou ElephantsWorld près de Kanchanaburi.

    Elephant Nature Park, région de Chiang Mai, Thaïlande

    Elephant Nature Park, région de Chiang Mai, Thaïlande

     Soutenez les restaurants durables

    De la pratique “de la ferme à l’assiette” jusqu’à la réduction du gaspillage alimentaire, les initiatives se multiplient et influent sur la planète à l’échelle locale et internationale. Parmi les villes les plus militantes figurent Seattle, avec l’obligation de recycler les déchets alimentaires et des plantations de légumes sur les trottoirs, et Copenhague, qui recèle des restaurants parmi les plus écologiques au monde.

    De passage à Copenhague ? Réservez au Relae ou au Rub & Stub.

    10. Limitez votre empreinte plastique

    Sur l’île indonésienne de Bali, quelque trois millions de bouteilles plastiques seraient utilisées chaque mois. Privilégiez les bouteilles d’eau réutilisables et les sacs de commissions en tissu, ou encore n’utilisez pas de pailles dans vos boissons.

    Le site www.mescoursespourlaplanete.com vous aidera à adopter tous les bons réflexes lors de vos courses, partout dans le monde.

    Source Lonely planet

     




      Laponie : 10 expériences à vivre cet hiver

      La fin de l’hiver approche, laissez-vous tenter par des expériences certes vivifiante mais à vous couper le souffle en Laponie. Cette région qui s’étend sur quatre pays, la Norvège, la Suède, la Finlande et la presqu’île de Kola en Russie, offre une gamme fascinante de paysages, de cultures et d’activités à découvrir.  Idéal de Février à fin Mars.

      1. Kiruna, son ambiance de ville américaine et son ice hotel

      Commencez par atterrir à Kiruna. Cette petite ville d’une vingtaine de milliers d’habitants vit au rythme de sa mine de fer (la plus grande au monde !). Avec ses gros 4×4 qui sillonnent les rues et ses passages réguliers de Hell’s Angels, Kiruna a des allures de ville américaine. Point de départ d’un road-trip sami, elle n’est qu’à une quinzaine de kilomètres du fameux Ice Hotel de Jukkasjärvi. En plus de l’expérience glaciale, le village donne sur un lac magnifique, possède une église en bois luthérienne qui nous donnerait presque envie d’aller à la messe et un petit musée Sami très sympathique où des rennes vivent en permanence.
      Renne à Kiruna, Laponie

      2. Goûter au steak de renne

      Dans la culture laponne, rennes et Samis sont indissociables. Depuis 10 000 ans, les derniers élèvent les premiers pour leur viande, leur fourrure et leur peau qu’ils utilisent pour fabriquer les tentes traditionnelles (lavo) et les tambours chamaniques. Tendre, savoureuse et très peu grasse, la viande de renne fait d’excellents steaks. Privilégiez le à la sauce d’airelles, recette lapone typique !

      3. Surfer aux Lofoten

      L’Archipel de Lofoten, au nord-ouest de la Norvège est d’une beauté dramatique avec ses fjords, lacs, forêts, bras de mer, petits ports et maisons en bois de toutes les couleurs, raffinnées et impeccables. Les amoureux de sport de glisse pourront surfer sur les vagues de la mer de Norvège à Unstad où une école de surf (la plus proche au monde du pôle nord) est ouverte toute l’année dans un paysage de rêve : un village coincé entre deux montagnes qui se jettent dans la mer donnant sur une plage déserte et magnifique.
      Unstad, Lofoten, Norvège

      4. Randonnée et trekking le long de la Kungsleden (la Voie Royale)

      Créée il y a un bon siècle par le Svenska Turistföreningen (STF), équivalent du Club Alpin français, la Kungsleden (la Voie Royale) est un parcours de 440 kilomètres qui part de Hemavan au Sud jusqu’à Abisko au Nord. La partie la plus populaire s’étend de Nikkaluokta (environ 45 minutes de route à l’ouest de Kiruna) à Abisko en passant par la plus haute montagne de Suède, le Kebnekaise (2 106 m). Cette partie longue de 110 kilomètres offre un éventail de paysages époustouflants : toundra, forêts de bouleaux, grands lacs, cascades, rivières, glaciers, montagnes et canyons. Comptez une semaine de marche et préparez-vous à des rencontres animalières et humaines sympathiques dans les refuges qui bordent le chemin (environ tous les 20 kilomètres).
      Kebnekaise national park, Suède

      5. Les aurores boréales

      La Laponie est aussi l’endroit idéal pour s’émerveiller devant une aurore boréale. Le magnétisme des pôles attire les particules solaires qui s’embrasent au contact de la couche supérieure de l’atmosphère, l’ionosphère. Un embrasement qui créé ces fameuses aurores boréales, fulgurances lumineuses aux couleurs dans des drégadés de vert (mais qui peuvent également prendre toutes celles du spectre). Pour vous donner toutes les chances de voir les plus belles aurores, partez entre fin septembre et fin mars. Quant aux endroits, Lofoten et toute la région de Tromsö sont de très bons spots en Norvège. La Aurora Sky Station, dans le parc national d’Abisko, est l’un des meilleurs endroits au monde (900 m d’altitude) pour observer les aurores. Quant à la Finlande, L’Urho Kekkonen National Park, et particulièrement la région d’Ivalo avec ses paysages enneigés, offrent des spots d’observation de toute beauté.

      6. S’imprégner de la culture Sami

      Rien de tels que les festivals pour vous imprégner de cette culture nomade et chamanique en osmose avec la nature. Des festivals, comme celui d’Isogaisa en Norvège autour du troisième week-end d’août, vous permettront de vous familiariser avec les pratiques chamaniques grace à des cérémonies autour du feu dans les Lavo (tentes traditionnelles). Celui de Kautokeino, le Sami Easter Festival, se déroule au moment de Pâques et est le festival de musique sami le plus important de Laponie. On y chante des Joïks, chants guturaux traditionnels, accompagnés de tambours samis… Un vrai “Eurovision” version lapon !
      Festival d'Isogaisa, Norvège

      7. Faire du ski en Laponie finlandaise

      Vous en avez marre des stations de ski des Alpes ou des Pyrénnées, avez envie de dépaysement mais aussi de sports de neige ? Les stations laponnes de Finlande, telles que Ylläs et Levi sont des petits trésors de calme et de beauté. Truffées de chalets en bois, au milieu de sapins touffus, elles ne sont qu’à environ 700 m d’altitude. Elles offrent cependant un bon choix de pistes et sont connues pour leur ambiance familiale, leur côté relax et à des années-lumière du “m’as-tu vu” de certaines stations des Alpes. En plein hiver, quand le soleil ne brille que très peu de temps par jour, les pistes sont éclairées artificiellement.

      8. Les safaris lapons : motoneige, rennes ou chiens de traineaux

      Pour ceux qui préfèrent la découverte de grands espaces sauvages, la Laponie offre pléthore d’options et de parcours, aussi bien en Finlande, qu’en Suède et en Norvège. À vous de choisir une formule qui vous convient : privilégiez le sport et la glisse sur les lacs gelés ou à travers bois, découvrez la faune arctique ou laissez-vous tenter par la pêche sur les lacs gelés ou la visite d’igloos… Dans tous les cas, ne lésinez pas sur les dessous thermiques !
      Parcours en chiens de traîneaux, Laponie

      9. La Laponie en maillot de bains

      Et oui, n’oubliez pas votre maillot lors de votre voyage… Le sauna fait partie de la vie quotidienne en Laponie, notamment en Finlande. Véritable lieu de détente mais aussi de bavardage, on s’y purifie le corps comme l’esprit tout en parlant de tout et de rien. Les saunas sont partout, notamment à proximité des lacs, l’idée étant d’y retourner après quelques plongeons dans le lac ! Pour les amateurs de saunas moins “roots”, essayez les hôtels-spas comme celui de Kakslauttanen en Finlande au design étonnant : chaque chambre est un petit igloo de verre…

      10. Réaliser un rêve d’enfant : voir le Père Noël

      C’est dans le petit village de Rovaniemi en Finlande que vit le Père Noël ! Et vous pouvez le rencontrer, tous les jours (sauf les jours de pointe du 24 et 25 décembre). Le Père Noël reçoit dans sa maison. Installlé à son bureau, il vous écouvte énumérer la liste des cadeaux que vous voulez pour Noël. Vous pouvez aussi bien sûr lui donner votre lettre en main propre. La magie ne s’arrête pas à la rencontre avec petit papa Noël mais continue dans sa grotte, Santa Park, transformée en parc d’attraction… Bref, un retour dans la magie de l’enfance pour finir en beauté votre voyage lapon.