Sri Lanka : les meilleurs spots de surf et de plongée

Sports et activités

Sri Lanka : les meilleurs spots de surf et de plongée

Réputé pour ses plages idylliques et ses paysages spectaculaires, le Sri Lanka est aussi connu pour ses vagues généreuses et sa houle présente toute l’année. Véritable paradis des surfeurs, l’île abonde de spots de surf. Le Sri Lanka offre aussi de multiples possiblités pour plonger et faire du snorkeling. Vous trouverez ici les bons plans pour expérimenter les meilleures activités aquatiques du pays. 

1. Les meilleurs spots de surf

Arugam Bay et son célèbre point break

Sur la côte est, Arugam Bay offre la vague la plus connue du pays. Cette longue droite se surfe d’avril à octobre.

Weligama, pour les surfeurs novices

Sur la côte sud, Weligama est idéale pour les débutants. Plusieurs écoles et camps de surf s’y sont récemment installés.

Hikkaduwa, spot de surf le plus populaire

Ces récifs sur la côte ouest ont acquis une belle notoriété… davantage pour la douceur de vivre que pour la qualité des vagues.

Midigama et ses vagues idéales

Le meilleur spot de la côte sud avec une gauche facile, un beach break constant et un court reef droit, offre la seule vague régulièrement creuse du Sri Lanka.

2. les Meilleurs sites de plongée et snorkeling

Great Basses Reefs

À plusieurs kilomètres au large de la côte sud-est, ces lointains récifs sont considérés comme les meilleurs du pays par les plongeurs. On peut y observer des raies aigles et des requins à pointe blanche.

Bar Reef

Ces récifs au nord-ouest du pays offrent des écosystèmes intacts, d’innombrables poissons, des dauphins et des baleines ; ils sont également réservés aux plongeurs expérimentés.

Pigeon Island

Accessibles aux débutants et gratifiants pour les plongeurs chevronnés, les superbes récifs colorés au large de cet îlot permettent de découvrir près de 300 espèces de poissons et d’autres animaux marins. L’endroit se prête aussi au snorkeling.

Unawatuna

On plonge ici sur des épaves et un bateau a été coulé afin d’améliorer l’expérience. Plusieurs écoles de plongée et nombreuses infrastructures. Convient pour tous les niveaux.

Batticaloa

Des eaux calmes et l’exploration de l’épave du HMS Hermes, un navire britannique de la Seconde Guerre mondiale.

Negombo

On pourrait penser, en voyant ces eaux marron, que ce site n’est pas des plus propices à la plongée. Or, ces eaux sombres recèlent des récifs peuplés d’innombrables poissons.




Australia’s Nature Coast

Idées Voyages du Lonely Planet
Tortue à Lady Elliot Island, Australie

Lorsque l’on aime voyager, gagner l’Australie est un désir paré des ors du paradis lointain : une destination à l’autre bout de la planète, dont la population est l’une des plus jeunes et dynamiques du monde, où la nature semble avoir conservé une puissance et une beauté hors du commun… 

Mais pour bien débuter son séjour, voire pour ne pas être déçu si l’on n’a que deux ou trois semaines devant soi, sur quelle région de ce gigantesque pays, qui est aussi un continent, jeter son dévolu ? La réponse prend peut-être bien la forme d’une portion de quelque 400 km de la côte est de l’Australie sur la Fraser Coast et la Sunshine Coast. À l’intérieur des terres : des forêts tropicales, des chaînes de montagnes mythiques, mais aussi des villes huppées. Côté océan : la grande barrière de corail, des eaux chéries par des colonies de baleines, de dauphins, de tortues, mais aussi des îles paradisiaques classées à l’Unesco. Et au milieu : des dizaines et des dizaines de kms de plages vierges… Voici 5 preuves qu’à votre retour, vous pourrez situer le paradis sur cette côte de l’Australie.

1. Des îles qui battent des records insensés

Pour les amoureux de nature et de plongée sous-marine, l’Australie, c’est d’abord la Grande Barrière de corail. À la limite sud de celle-ci, les eaux incroyablement diaphanes d’une île corallienne de 40 ha offrent la meilleure visibilité sur ce trésor : Lady Elliot Island. Les visites de raies manta et d’inoffensifs requins léopards, ainsi que des fonds émaillés d’épaves, viennent enrichir le tableau aux chanceux qui y plongent. Et à votre retour sur la plage, prenez garde aux œufs des tortues de mer…

Plus au sud, Fraser Island n’est rien moins que la plus grande île sablonneuse du monde (120 km sur 15). Ne vous attendez cependant pas à n’y trouver que du sable : oiseaux, dingos, et créatures marines évoluent là dans un décor unique de forêts tropicales, de lacs et de dunes. Préparez cette expédition à partir de la ville de Hervey Bay, dont l’intense vie culturelle, entre galeries d’art, centre Discovery Sphere et restaurants raffinés, complète à merveille ce tourbillon de sensations.

Lake McKenzie, Fraser Island, Australie

2. L’arche australienne s’y trouve

Megaptera novaeangliae : retenez bien ce nom, car vous allez mettre plusieurs visages dessus, ceux des majestueuses baleines à bosse que vous verrez dans les eaux abritées de Hervey Bay. Elles sont plusieurs milliers à y transiter entre août et début novembre, et à saluer les humains venus les admirer. À Tin Can Bay, ce sont des dauphins sauvages que vous pourrez nourrir, cette fois toute l’année. Dans les terres, une autre expérience au contact de l’exceptionnelle faune de ce continent vous attend : il s’agit de l’Australia Zoo, véritable réserve de kangourous, de koalas, de crocodiles.

Baleine à bosse, Hervey Bay, Australie

3. Vous y rencontrerez la « mère » des Aborigènes en randonnant

L’apparition du profil des seize sommets volcaniques de la Glass House Mountain sur la ligne d’horizon n’a jamais laissé personne indifférent, à commencer par les Aborigènes eux-mêmes, qui dans leur grand récit cosmogonique, le « Temps du Rêve », ont identifié le plus élevé d’entre eux, le mont Beerwah, comme « la mère ». Vous pourrez tutoyer celle-ci en vous dotant de bonnes chaussures de marche, en traversant un décor somptueux de végétation subtropicale, des forêts d’eucalyptus aux rochers.

4. Noosa, la ville dont on ne veut plus partir

À Noosa, il est possible, la matin, de côtoyer des koalas près de Tea Tree Bay, de déjeuner en observant les dauphins depuis les caps rocheux autour d’Alexandra Bay, de choisir entre une sortie en kayak sur la rivière ou une randonnée dans le bush l’après-midi, avant de finir par se faire quelques vagues au soleil couchant, pour finir dans un restaurant huppé ou un bar branché de Hastings Street. Et dire que cette ville qui rassemble des plages sublimes, des forêts tropicales et des quartiers hype ne compte même pas 10 000 habitants ! Le jardin d’éden ?

5. Le paradis du surf

Rainbow Beach, Noosa Heads, Maroochy, Coolum Beach : tous ces noms ne vous évoquent peut-être rien, mais pour tout surfeur, australien par-dessus le marché, ils sont synonymes de spots fameux. Évidemment, vous pourrez toujours avoir le choix avec la voile ou le paddle pour profiter du cadre somptueux qui vous entoure… et avec le farniente pour jouir des infinies plages vierges de cette côte taillée pour les épicuriens !

Rainbow Beach, Australie